Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 17:25

                                                             

prix:4,20 euros

DOSSIER :
LES ECRIVAINS ENRACINES

L’amour des « petites patries » provinciales a nourri la plume de nombreux écrivains français, parmi les meilleurs. Et joué un rôle essentiel dans la pensée de droite au siècle dernier.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 17:00

C’est une affaire qualifiée de « sensible ». Les policiers du commissariat de Bobigny (Seine-Saint-Denis) ont fait une étonnante découverte, le 8 septembre, alors qu’ils venaient d’interpeller un homme, soupçonné d’escroquerie en liaison avec une société d’import-export. Au cours de la perquisition d’un entrepôt loué par le suspect à Bobigny, les fonctionnaires ont mis la main sur un poste de commandement militaire.

L’ensemble mesure 2,50 m sur 6 m et à la forme d’un grand conteneur, peint aux couleurs de l’armée de terre. A l’intérieur, cet abri modulaire, dernier cri, est équipé de tout le matériel — électronique et informatique — nécessaire à la réception et à la transmission des informations. « Ce poste de commandement est destiné à être implanté sur un champ d’opération, relate une source proche de l’affaire. Il peut abriter jusqu’à une petite dizaine de soldats. Ce n’est pas un matériel très discret. Le mystère demeure sur la façon dont ce matériel a pu être subtilisé. »

En charge des investigations, les gendarmes sont parvenus à déterminer que ce poste de commandement, dont la valeur est estimée à 600 000 €, aurait été dérobé au mois de juillet alors qu’il venait d’être utilisé pour un entraînement. Ce conteneur a été entreposé dans l’enceinte du 121e régiment du train de Montlhéry (Essonne), avant de rejoindre son unité d’appartenance. « Mais il a disparu entre-temps, confirme un militaire. Nous n’avons pas encore pu déterminer à quelle unité il appartenait. Dès la découverte de ce vol, une plainte a été déposée. »

Selon les premières investigations, cet abri modulaire de commandement, dont plusieurs modèles sont actuellement déployés en Afghanistan, était prêt à être expédié vers l’Afrique. Il devait être réceptionné en Côte d’Ivoire. Informé, le parquet de Bobigny a ouvert une information judiciaire. « Le suspect interpellé par les policiers n’a pas précisé la manière dont il s’était procuré ce poste de commandement, confie un proche de l’affaire. Il a été mis en examen pour escroquerie, recel de vol et prise du nom d’un tiers. »
Le suspect, Issouf F., 46 ans, de nationalité ivoirienne, a été placé en détention provisoire, en compagnie d’un complice. Deux autres personnes, également mises en examen dans le même dossier, ont été placées sous contrôle judiciaire. « Il reste à savoir par qui ce matériel, peu commun, a été volé et à qui il était destiné, poursuit la même source. Il va falloir comprendre comment un tel équipement a pu ainsi sortir du circuit militaire. »

Source : Le Parisien

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 08:30

Nord du Kosovo : un drame se joue sous nos yeux !Lu sur le site "terre et peuple"évidemment aucun média n'en parle,ils n'ont pas de BHL pour passer à la télé et pourtant des chrétiens sont en passe d'être virer de chez eux,de leur Terre traditionnelle!Mais bon se sont des chrétiens, alors cela n'interesse personne!

Depuis cet été, le pouvoir albano-musulman de Pristina met tout en œuvre pour faire tomber la dernière poche de résistance chrétienne au nord du Kosovo.

Les Albano-kosovars n’ont pas le contrôle de cette zone chrétienne peuplée d’environ 30 000 personnes qui vit encore au rythme de la Serbie. Ici, les églises n’ont pas été détruites, la population peut circuler librement et parler dans sa langue maternelle sans risquer d’agression. Le 25 juillet dernier Pristina  a décidé d’envoyer ses forces spéciales pour y prendre le contrôle des douanes. Il s’agissait officiellement pour le « gouvernement » du Kosovo de faire respecter au nord de l’Ibar la décision d’embargo sur la Serbie ; embargo qui a d’ailleurs provoqué une pénurie de médicaments et de bouteilles d’oxygène dans les deux seuls hôpitaux où les Chrétiens pouvaient se rendre, à Mitrovica et à Gracanica. Le pronostic vital de plusieurs patients s’en est trouvé engagé.

Mais il semblerait que l’embargo ne fut qu’un prétexte pour l’accomplissement de l’objectif fixé par la milice musulmane UCK en 1999 :   faire tomber le Nord, dernière poche de résistance serbe dans la région. En réaction, des affrontements violents ont eu lieu entre populations serbes et policiers musulmans. En s’interposant, la KFOR a momentanément permis un retour au calme.

Mais en ce début de septembre, c’est tout le nord du Kosovo qui était de nouveau bloqué. L’ancien chef de la milice musulmane UCK, et actuel premier ministre du Kosovo, Ashim Thaçi, a déclaré vouloir reprendre le contrôle du nord à la date du 16 septembre dernier. Les populations serbes n’étant pas disposées à disparaître sans réagir, elles ont alors érigé des barricades dans toutes les zones sensibles. Dans une situation d’extrême tension, le patriarche de l’église orthodoxe serbe s’est rendu sur place afin de prononcer une prière aux martyrs et de lancer un appel pour la survie des chrétiens au Kosovo. Acculés, sans autre espoir que celui procuré par leur foi, les derniers Serbes du Kosovo ont tenu bon et continuent de résister sans relâche depuis maintenant deux mois. Jusqu’à quand ?

Ni l’ONU, ni l’OTAN n’interviennent pour empêcher ce nouvel exil programmé, celui qui pourrait sonner le glas des derniers Chrétiens du Kosovo.

Notre équipe est en liaison quotidienne avec notre bureau humanitaire qui nous informe du déroulement des évènements. Nous nous préparons à intervenir en urgence si la situation humanitaire le demandait, comme nous l’avions déjà fait en 2008 lorsqu’une équipe de « Solidarité Kosovo » s’était rendue sur place 4 jours après la proclamation d’indépendance du Kosovo.

Aujourd’hui, nous devons tout faire pour éviter qu’un nouveau pogrom antichrétien  ne se produise en plein cœur de l’Europe ! Pour cela nous avons besoin de l’aide de tous.

Rappel : Solidarité Kosovo ne vit que de vos dons. Vous pouvez nous soutenir dans l’accomplissement de nos projets :

-       En nous envoyant un chèque à l’ordre de « Solidarité Kosovo » à l’adresse suivante : Solidarité Kosovo, BP 1777, 38220 VIZILLE

-       Directement par Internet en cliquant ici : http://www.solidarite-kosovo.org/fr/dons-en-ligne

Solidarité Kosovo est une association loi 1901 habilitée à faire des déductions fiscales à hauteur de 66% de vos dons. A titre d'exemple, un don de 100 € vous permet de déduire 66 € sur la somme de vos impôts à payer. Ainsi votre don ne vous coûte en réalité que 34 €.$

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 17:36

Dans le « genre »,

c’est plutôt drôle ce qu’on voit...si ce n’était pas si triste !

 

Depuis des mois on assiste à un remue ménage, aussi navrant qu’inopérant, où tous les hommes de bonne volonté, des enseignants, des parents effarouchés, des hommes d’Eglise, quelques rares biologistes (c’est bien le plus grave !) font assaut de rhétorique pour expliquer que l’enseignement de la " théorie du genre "- ou " gender " - cela sonne mieux en anglais – est une menace pour la société et la famille, une provocation face à la morale, etc.

L’agitation atteint son comble depuis que l’Education Nationale, cédant à la pression du lobby GLBT, surtout homo-féministe, a inscrit la chose au programme de SVT des classes de première en complément du chapitre traitant de la sexualité....

Il s’agit donc d’exposer que l’attirance sexuelle n’est pas associée à la nature biologique et génétique de l’individu(e) mais bien que son penchant est lié à la pression sociale du monde qui l’entoure !

Une théorie fumeuse qui, si elle pourrait se discuter dans un cours de sociologie à l’université, n’a en rien sa place dans un cours de biologie de l’enseignement secondaire !

Frisant la tragi-comédie, tous ceux qui depuis des mois tournent autour du pot,  se répandent en déclarations lénifiantes et scandalisées tant dans les journaux que dans des parutions techniques des plus diverses, se refusent à dénoncer une vérité pourtant criante: l'existence d'un lobby, à forte dominance ethnique, homosexuel, et féministe dit "radical" qui cherche par ce biais à dépersonnalisé l’individu, à  déstabiliser la structure de la société et à légitimer  l'homosexualité...

La « théorie du genre » est donc d’abord une idéologie homosexuelle!

Tout commence avec Judith Butler, mère de la théorie, universitaire  lesbienne juive américaine, se qualifiant elle même de « féministe radicale » qui a intentionnellement  dévoyé la phrase culte de  Simone de Beauvoir - une référence de la sorte, cela fait plus sérieux -  pour théoriser ses frustrations d’amazone incomprise et justifier de son homosexualité: « On ne naît pas femme, on le devient ! »

Ce préambule du « Deuxième sexe » annonçait le raisonnement bien connu de l’auteur(e) : pour Simone de Beauvoir, la personnalité de la femme, sa place, son devenir, etc. sont conditionnés par l’éducation de la société dans laquelle la fillette, femme en devenir, est amenée à s’insérer.

La formule, en soi, n’était déjà qu’un grossier plagiat de Tertullien qui avait proclamé à la toute fin du IIeme siècle : « On ne naît pas chrétien, on le devient » (Apol, XVIII).

Jamais Tertullien, moraliste rigoureux s’il en fut, n’aurait pu imaginer que sa maxime, ainsi plagiée, serait détournée dix huit siècles plus tard... pour justifier l’homosexualité !

Cette vue purement sociétale de la personnalité féminine décrite par Simone de Beauvoir, dont nous ne discuterons pas ici la réalité, n’implique en rien une vision mouvante, transsexuelle, de l’être physiologique, concluant que l’identité de « féminité » est uniquement "acquise dans le temps" et est indépendante d’une nature sexuée de l’individu(e) confirmée aujourd’hui par toutes les connaissances biologiques !

Cette première constatation nous montre bien que la théorie du genre (dite théorie « queer » en anglais) est intrinsèquement liée à la vision homosexuelle des rapports entre individus.

Dès avant Judith Butler, Dorothy Parker (née Dorothy Rotschild), scénariste américaine névrosée ayant trois tentatives de suicide à son actif, annonçait clairement la couleur:

« L'hétérosexualité n'a rien de normal, elle est juste courante. »

Ce morceau de bravoure figure aujourd’hui en exergue sur le fronton du portail internet GLBT !

 

La théorie (dite des "queers") n'est pas une théorie scientifique, c'est une élucubration sociologique issue du cerveau malade de quelques universitaires américaines névrosées qui derrière Judith Butler sont

- majoritairement : juives,  lesbiennes, féministes dites "radicales",

éventuellement :

- transsexuelles féminines  (comme Albert/Kate Bornstein)

- plus rarement bisexuelles (comme Eve Kosofsky-Sedgwick)

Cette théorie cherche des appuis philosophiques, qu'elle trouve effectivement notamment en France, dans la même mouvance:

Derrida, Foucault, Marie Hélène Bourcier, Elisabeth Badinter, ou Sylviane Agacinski, l'auteur de l'inoubliable sentence: "Sil n’y avait pas d'homme, il n'y aurait pas de femmes"

mais aussi : "Ce n'est pas la sexualité des individus qui a jamais fondé le mariage ni la parenté, mais d'abord le sexe, c'est-à-dire la distinction anthropologique des hommes et des femmes."

Dans le but d'apporter une "justification" scientifique à l'idée que l'homosexualité est dans une société (humaine ou animale) une "option comportementale normale" certains "scientifiques", notamment californiens, ont rédigé des communications et publié des travaux portant sur l'homosexualité supposée "habituelle" dans le monde animal.

Ce ne sont en fait que des extrapolations savamment présentées de façon partisane...et cela ne prouve en rien la banalisation réelle de l'homosexualité animale dans le milieu naturel.

Les auteurs les plus connus de cette désinformation à visée scientifique?

- Marlene Zuk, lesbienne revendiquée, spécialiste de la sexualité des insectes (criquets et coccinelles)  et des vers parasites http://www.biology.ucr.edu/people/faculty/Zuk.html,

- Nathan Bailey,

- Bruce Bagemihl, homosexuel revendiqué

- Anne Fausto-Sterling, lesbienne revendiquée, spécialiste des vers plats (effectivement hermaphrodites !)

Leurs travaux, vu l’outrance de leurs conclusions,  ne corroborent en rien leurs affirmations péremptoires !

Il suffira de lire (pour ceux qui en auront la curiosité !)

“Biological Exuberance: Animal Homosexuality and Natural Diversity” de Bagemihl qui y expose froidement que «  l’homosexualité est la règle chez les animaux » (sic !) et qui soutient par exemple que lorsque les femelles de carnivores dévorent leurs petits c’est que « sous l’effet du stress elles confondent petits et proies » (resic !)

On pourra conseiller à Bruce Bagemihl de faire un stage approfondi dans un laboratoire d’éthologie...

Certes, le déterminisme sexuel n’est pas fixé biologiquement chez les Insectes, comme il peut l’être chez les Mammifères, c’est bien connu, mais on pouvait espérer qu’on n’aurait pas généralisé à la totalité du genre humain cette affirmation de Menalem Begin à la Knessett et 1982 : « les Palestiniens sont des insectesmarchant sur deux pattes »,  devenue aujourd’hui par la grâce de Marlene Zuk un dogme scientifique !

Les articles des médias juifs et notamment les sites d'opinion et de propagande israélienne comme www.jssnews.com  se font largement l'écho du rôle leader d'Israël dans le mouvement GLSB...

Le congrès mondial juif homosexuel y étale sans complexes ses activités...notamment dans l’initiation et l’organisation des gay-pride (notamment à Paris où il a été invité par Bertrand Delanoé)

L'une des grandes figures du showbiz israélien, emblème du pays, est la transsexuelle Dana...

Un rabbin orthodoxe vient même de tordre le talmud au point d'énoncer que les mariages homosexuels étaient possibles pour les juifs religieux...

http://anotherdaylight.wordpress.com/2009/12/11/ron-yossef-rabbin-orthodoxe-gay/

Sans parler des mariages "organisés" entre gays et lesbiennes du rabbin Harel en Israël:

http://www1.alliancefr.com/articles.ahd?art_id=16845

Mais Israël semble vouloir aller toujours  plus loin et lance aujourd'hui un pavé médiatique de taille: l'existence en Israël d'un  "homme enceinte"!

http://jssnews.com/2011/09/13/israel-un-homme-enceinte-accouchera-dici-novembre/

 En fait, il s'agit d'une lesbienne devenu transsexuel, remarquablement masculinisée (voir sa photo!), mais non "opérée" et qui ...va avoir un enfant...

De mauvais esprits vont se demander qui a eu assez d’abnégation pour être le père...

L’article précise bien que la future mapan ou paman, enfin Beatie quoi, est « éducatrice » ! Sic !

Personne ne pourra donc nier l’engagement patent des israéliens dans cette idéologie !

L'intérêt de l'histoire réside dans cette présentation très médiatique et dans l'incroyable publicité tapageuse relayée par les médias israéliens internationaux, qui entoure cette affaire...

Tout ceci prouve bien que la "théorie du genre" n'est que le fruit de la névrose d'un groupe,  homosexuel revendiqué, majoritairement  féministe et ethniquement ciblé, qui cherche, en théorisant l'homosexualité, à  apologiser et à banaliser leur "particularité comportementale".

Cela ca sans dire, car les faits sont têtus et vérifiables par chacun, mais cela va tellement mieux en le disant !

Que la théorie queer devienne aujourd’hui un sujet obligatoire des études secondaires scientifiques est simplement navrant !

 

Saint - Plaix (site,generationfa8.com)

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 15:32

COMMENT L'ETAT DETRUIT LE LOGEMENT 

 

 

Les offensives du gouvernement contre le logement ne s'arrêtent jamais. Voici quelques-unes parmi les plus récentes.

Dans la liste des nouveaux impôts se trouve un projet de taxation accrue des plus-values réalisées à l'occasion de la vente de résidences secondaires. Il est tout à fait normal de faire une plus-value lorsque l'on vend une habitation quelle qu'elle soit et il est immoral que les politiciens taxent ces plus-values de quelque façon que ce soit. Autre projet : surtaxer les loyers des chambres de bonne quand ce loyer ne convient pas au gouvernement pour une raison ou pour une autre ; il en résultera une nouvelle pénurie ou des transactions au noir ! Le Président de la République « veut » une France avec 70 % de propriétaires au lieu de 58 % aujourd'hui. De quoi se mêle-t-il ? Si le logement était libéré, chacun, selon les circonstances choisirait librement d'être propriétaire ou locataire. Il en résulte la promotion du PTZ ou prêt à taux zéro, nous rappelant le triste exemple des subprime aux USA qui avaient pour but de vendre des logements à des personnes ne pouvant pas acheter.

Ces toutes dernières mesures font suite à un déluge de dispositions qui, depuis 2007, forment des obstacles considérables à la construction nécessaire de logements valables.

 

DES DISPOSITIFS DESTRUCTEURS


Le gouvernement dirige étroitement les loyers, ce qui va jusqu'à un quasi blocage du type « loi 1948 » : erreur fatale. En conséquence et pour, soi-disant, aider les propriétaires bailleurs, il déclenche une floraison de dispositifs avec leurs complications et leur arbitraire : Robien, Scellier, Scellier BBC, Scellier social, Scellier meublé. Dans la réalité, c'est autant de pièges pour ces propriétaires bailleurs, l'essentiel des avantages fiscaux étant captés par les intermédiaires. Le droit au logement opposable (DALO), entré en application le 1er janvier 2008 est un concept socialiste. Quand une personne se trouvant sur le territoire français n'est pas logée ou logée d'une façon qui ne la satisfait pas, elle a le droit de se retourner contre l'État à l’aide d’une instance juridique pour exiger un logement qui lui convienne. Bien sûr, cette innovation est liée aux logements sociaux dont l'État prétend avoir la charge et qui constituent une sorte de verrue communiste dans le paysage français. Cette verrue est bien connue au fond de l'Afrique et susceptible, suivant la phrase d'un socialiste pur et dur, d'attirer en France toute la misère du monde. L'extension sans fin de ces logement sociaux s'est accrue par la pression sur les maires, menacés d'une arme fiscale ; ces innombrables logements sont, à la fois, signe et cause de la dégradation du patrimoine immobilier. Ce DALO crée à l’intérieur de la France des besoins nouveaux et artificiels, aggravant la lancinante pénurie.

L'on pourrait citer encore le zonage du territoire ; il existe tant de zones enchevêtrées que la complexité des démarches pour construire un logement est inextricable. Parmi ces zones, se trouvent les régions classées au patrimoine mondial de l'Unesco. Ce classement tout à fait inutile se propage sur la terre entière depuis 1972 date de sa création. La vallée de la Loire, par exemple, a été classée. Les conséquences sont extrêmement importantes sur le plan des formalités car le classement conduit à des délais supplémentaires pour l'étude des dossiers et aussi à des décisions tout à fait arbitraires. Rappelons que ce système a pour objectif évident bien que non déclaré d'enrichir l'Unesco, monstre administratif ruineux, qui compte 175 directeurs et 1000 consultants !

Un promoteur avait évalué il y a quelques années à 25 % du prix du logement, le coût des formalités administratives. La conséquence est la réduction des surfaces disponibles ou des pertes de qualité. Les chanceux qui disposent de grandes surfaces ne s'en aperçoivent guère. Pour celui qui n'a que 10 M2, c'est dramatique.

Le résultat est pitoyable. Suivant les statistiques de la fondation de l'abbé Pierre, 2 600 000 Français(sic) seraient mécontents de leur logement. Comment se fait-il que dans ce pays bénéficiant de tant de possibilités une telle catastrophe puisse exister ?

 

LE VOLONTARISME COUPABLE DE L'ETAT

L'unique explication est le volontarisme coupable de l'État qui s'incarne dans un double attelage ministériel : Madame Nathalie Kosciuszko, ministre du logement, est flanquée de Monsieur Benoist Apparu, secrétaire d'État chargé du logement. Ce fabuleux attelage pèse lourdement par son existence même sur le marché du logement : impôts abusifs et règlementations obscures détruisent le dit marché. L'attelage s'accompagne d'une foule d'organisations « bourreaucratiques » publiques comme des « Agences Départementale de l'Information sur le Logement. Si l'on multiplie par le nombre de départements et si l'on ajoute une foule d'autres organismes parasitaires, le coup de massue frappant les candidats locataires et propriétaires est meurtrier à souhait.

Provenant de l'action négative des ministres, les causes de la calamité sont si nombreuses qu'il est difficile de les inventorier : il s'en ajoute beaucoup à celles qui viennent d'être mentionnées.

Citons l'impossibilité de faire partir sans délai le locataire mauvais payeur (En Belgique, c'est immédiat et, de ce fait, l'on trouve à se loger) et l'obligation des diagnostics sans véritable intérêt qui majorent de 2 % les coûts.

Il existe, même, grâce à l'imagination des énarchos-socialos au pouvoir et sous la pression des écolos, une trouvaille absolument incroyable : c'est le logement « idéologique » ; suivant la doctrine officielle de tels logements « économisent la planète » ! En d'autres termes, les candidats au logement sont incités à faire plaisir aux caciques du prétendu réchauffement climatique rattaché à une cause humaine et parmi eux à Jean-Louis Borloo. L'incitation comporte une foule d'aides de natures diverses en vue d'encourager les travaux désignés arbitrairement comme écologiques : ce sont des « aides vertes ».

Un exemple de l'orientation « idéologique » du logement est la maison « BBC ». Ces initiales désignent la maison basse consommation. La construction est terriblement compliquée et ces logements BBC coûtent 15 % de plus que les autres. Certes, ce surcoût est pratiquement compensé par des avantages fiscaux. Il en résulte un double effet de ruine pour un acteur du logement : il perd sa liberté de choix alors que celle-ci dans un domaine aussi important fait partie de la richesse et il souffre, comme d'autres, du matraquage des impôts nécessaires pour compenser les avantages fiscaux.

 

LIBERER LE LOGEMENT

La solution à la calamité existe et est connue de tous les économistes : libérer complètement le logement en laissant le marché jouer dans tous les domaines est la seule façon de gérer le problème. Une des causes profondes du désastre Français vient de ce que l'horrible calamité, comme beaucoup d'autres, est le terreau où politiques et chefs syndicalistes cultivent leur fausse gloire et leur vraie richesse grâce aux remèdes mensongers qu'ils appliquent.

Quelqu'un a remarqué que, du temps d'Henri IV et de Sully, les gens s'enrichissaient car, malgré son pouvoir, le Roi ne « tracassait pas les particuliers ». C'est une phrase extraordinaire. A présent nous sommes soumis à un millier de « Princes » qui fabriquent à leur usage un pouvoir quasi absolu grâce auquel ils nous tracassent de tous les cotés.

Nous vous en prions : cessez de nous tracasser et nous serons tous logés à notre gré !

 

Michel de Poncins.

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 14:55
Franck Abed sur Sud Radio – 18/08/2011


FRANCK ABED sur Sud Radio – 18/08/2011 par GENERATIONFA
 

Franck Abed sur Radio Courtoisie – 17/08/2011


Franck Abed sur Radio Courtoisie – 17/08/2011 par GENERATIONFA
 

Franck Abed sur Radio Courtoisie – 06/07/2011

 
Entretien avec Franck Abed – réalisé par RIPOUBLIK.COM – janvier 2011


F. Abed: une République catholique, une douce… par FromDaWu


F. Abed: les compromis nationalistes d'hier et… par FromDaWu


FN: Réaction de Franck Abed suite à l'élection… par FromDaWu


F. Abed: Pas de monarchie sans retour au… par FromDaWu

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 07:16

Rendez l'argent aux contribuables!

 

 

 

Alors que la dette française explose (plus de 1 600 milliards d’euros) et que le gouvernement cherche des sources d’économie à droite à gauche, et demande à tous les contribuables français de se serrer une nouvelle fois la ceinture :

  • Plus-value sur la vente des habitations secondaires,
  • Nouvelles taxes sur l’alcool, les cigarettes et les sodas,
  • Hausse des tarifs des mutuelles.
  ...Le Sénat a clôturé son exercice 2010 avec plus de 1,7 milliard de fonds propre !

C'est purement scandaleux !
Les Français n'en peuvent plus d'être taxés en permanence.
Ils n'arrivent plus à boucler leurs fins de mois.
Et ne veulent plus être les seuls à faire des efforts.

Contribuables Associés demande donc à Gérard Larcher, président du Sénat, le reversement  immédiat de ce trésor de guerre au budget de l'État, qui en a tant besoin !

Mobilisez-vous à nos côtés !

Signez la pétition (en cliquant ici) à l’attention de Monsieur Larcher et transférez ce mail à tout votre entourage.

 

 

 

 

 

Il est URGENT d'agir !

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 16:29

Lu sur le site les 4vérités:

-Chateaubriand a été un des plus grands esprits de l’histoire française et donc de l’histoire moderne. La conclusion des mémoires d’outre-tombe est tout bonnement prodigieuse d’intuitions, de constatations, de prévisions justes : il a vu le monde dans lequel nous allions tomber.

Le grand homme aura aussi été un très grand diplomate, ambassadeur d’ailleurs en Prusse, en Angleterre, à Rome ; sa carrière aura été tronquée par les jalousies et par la satanée monarchie de Juillet, prélude à toutes nos avanies, alors qu’il était en train de rendre à la France, c est le cas de le dire, ses lettres de noblesse. Son livre sur le traité de Vérone est remarquable, comme son intervention dans l’affaire d’Espagne en 1823 est éblouissante.

Quelques années plus tard, il rédige dans son style magistral ces notes diplomatiques que peu de lecteurs lurent alors (Mémoires, 3 L29 Chapitre 13). Elles concernent l’Angleterre, notre amitié avec la Russie et l’incontournable problème de l’islamisme et de la Turquie, toujours soutenue par l’Angleterre. L’auteur de René estime justement que l’histoire du monde eût été différente si on avait laissé les russes orthodoxes récupérer Constantinople quand il était encore temps.

Politiquement incorrect s’il en fut, le grand homme écrit que :

En principe de grande civilisation, l'espèce humaine ne peut que gagner à la destruction de l'empire ottoman : mieux vaut mille fois pour les peuples la domination de la Croix à Constantinople que celle du Croissant. Tous les éléments de la morale et de la société politique sont au fond du christianisme, tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet.

On lui vante la modernisation économique et technique de ces contrées barbares : il la redoute…

C'est une faute énorme, c'est presqu'un crime d'avoir initié les Turcs dans la science de notre tactique : il faut baptiser les soldats qu'on discipline, à moins qu'on ne veuille élever à dessein des destructeurs de la société.

Je bois du petit lait quand je lis ces lignes sur l’amitié franco-russe. Alliance franco-russe, seul moyen de gagner les guerres et de retrouver notre rang :

Il y a sympathie entre la Russie et la France ; la dernière a presque civilisé la première dans les classes élevées de la société ; elle lui a donné sa langue et ses mœurs. Placées aux deux extrémités de l'Europe, la France et la Russie ne se touchent point par leurs frontières, elles n'ont point de champ de bataille où elles puissent se rencontrer ; elles n'ont aucune rivalité de commerce, et les ennemis naturels de la Russie (les Anglais et les Autrichiens) sont aussi les ennemis naturels de la France. En temps de paix, que le cabinet des Tuileries reste l'allié du cabinet de Saint-Pétersbourg, et rien ne peut bouger en Europe. En temps de guerre, l'union des deux cabinets dictera des lois au monde.

Ancien réfugié puis ambassadeur en Angleterre (son histoire d’amour avec Charlotte Ives est un des grands passages d’amours classiques des mémoires), Chateaubriand ne se prive pourtant pas de remettre d’équerre (si j’ose dire) l’ordre anglo-saxon.

L'Angleterre, d'ailleurs, a toujours fait bon marché des rois et de la liberté des peuples ; elle est toujours prête à sacrifier sans remords monarchie ou république à ses intérêts particuliers… vouée tour à tour au despotisme ou à la démocratie selon le vent qui amenait dans ses ports les vaisseaux des marchands de la cité.

Inquiet sur l’affaire turque, parce qu’il lui appert que l’occident préfère la Sublime Porte à la Russie, Chateaubriand revient à la charge ; prophète là encore, il voit que la mondialisation des techniques et de la science militaire peut déboucher sur de nouvelles menaces.

Prétendre civiliser la Turquie en lui donnant des bateaux à vapeur et des chemins de fer, en

disciplinant ses armées, en lui apprenant à manœuvrer ses flottes, ce n'est pas étendre la civilisation en Orient, c'est introduire la barbarie en Occident.

Enfin, comme s’il annonçait notre maître et ami Jean Raspail :

Vous ne voulez pas planter la Croix sur Sainte-Sophie : continuez de discipliner des hordes de Turcs, d'Albanais, de Nègres et d'Arabes, et avant vingt ans peut-être le Croissant brillera sur le dôme de Saint-Pierre.

On n’y est pas tout à fait, mais quand même… Erdogan et quelques autres se frottent les mains.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 07:42

 

Parlement européen : Jean-Marie Le Pen qualifie Daniel Cohn-Bendit de « pédophile » 

Parlement européen de Strasbourg. Violent échange entre Jean-Marie Le Pen et Daniel Cohn-Bendit.J’ai été mis en cause par le pédophile Cohn-Bendit.
Jean-Marie Le Pen

Jt de 20h sur France 2, le 14/09/11 :

Revoir : Daniel Cohn-Bendit, « Apostrophes » sur Antenne 2 en 1982.

La sexualité d’un gosse, c’est absolument fantastique. (…) Quand une petite fille de 5 ans commence à vous déshabiller, c’est fantastique.
Daniel Cohn-Bendit
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 08:54

DSK ET LA PAUPERISATION 

 

Les signes de la paupérisation du peuple français s'accumulent de plus en plus. Les statistiques officielles montrent qu'en 2009 8,2 millions de personnes, soit 13% de la population, vivaient en dessous du seuil de pauvreté. En 2008, c'était moins : 7,84 millions. Un Français sur deux vit avec moins de 1580 € par mois. Certes ces statistiques doivent être lues avec prudence : il est plus évident d'être pauvre à Paris lorsque l'on a peu de revenus qu'en province avec les mêmes revenus, si par ailleurs on dispose d'une maison et d'un jardin.

 

Des indices plus sûrs et évidents existent comme la « prospérité » des restos du cœur et celle du secours catholique. Les politiques qui pilonnent l'économie française, soit pour détruire les industries et services, soit pour les chasser ailleurs, ont au moins une production qui marche bien c'est justement celle des restos du cœur.

Au même moment, DSK fait un retour quasi triomphal à Paris et les médias le montrent avec gourmandise pénétrant dans son magnifique logis de la place des Vosges. Ses innombrables camarades et amis de la fausse droite et de la vraie gauche sont, certes, fort embarrassés par ce retour. La présomption d'innocence existe dans le domaine pénal, ce qui n'empêche pas les rumeurs et les chuchotements.

UNE INCOMPETENCE MANIFESTE

Pour sauver l'honneur, les voici chantant ses prétendus talents et sa prétendue compétence. Mais il se trouve que la présomption d'innocence n'existe pas dans le domaine économique.

Dans les multiples fonctions qu'il a rempli au plus haut niveau en France, il a décidé et orchestré les plus grandes calamités : semaine de 35 heures, retraite à 60 ans, enrichissement fabuleux des politiciens, déluge fiscal, dépenses publiques illimitées, endettement en folie. Le résultat pitoyable est connu : chômage, crise du logement, délocalisations des entreprises, retraites insuffisantes, panne de la croissance et bien d'autres manifestations qui ont conduit précisément à la paupérisation rappelée ci-dessus.

Certes, pour sa défense, il pourrait dire qu'il n'était pas le seul et que ses amis sont étroitement solidaires de la catastrophe générale. Il ajouterait que la fausse droite, en dehors de quelques aménagements, a poursuivi la course folle et n'a nullement arrêté le double bolide des impôts et de l'endettement.

S'il avait, au tribunal de l'histoire, un avocat aussi talentueux que celui qui lui a permis d'éviter d'être jugé, il pourrait aussi affirmer qu'il était ignorant du mal qu'il créait par ses actions. Étant donné le degré élevé d'intelligence de ces gens, la présomption d'ignorance n'a aucun sens. Il y a eu agression contre l'économie française et agression volontaire.

Une autre ligne de défense pourrait être d'évoquer le consentement du peuple français s'exprimant par les votes ; cela voudrait dire qu'il n'y a pas eu de viol, comme cela aurait pu se produire dans la suite 2806 du Sofitel de New-York, si la victime n' était pas consentante.

L'ORCHESTRE MEDIATIQUE

Que se passe-t-il dans l'isoloir ? C'est là qu'intervient dans l'analyse un autre facteur, à savoir l'orchestre médiatique. Les médias en France sont à la fois créateurs et complices des calamités publiques ; ils sont étroitement imbriqués avec les politiques et forment avec ces derniers un ensemble cohérent, imposant une censure d'autant plus impitoyable qu'elle est apparemment douce. La situation est donc étrange : il n' y pas eu viol puisque le peuple a voté. Mais le consentement a été obtenu grâce à la complicité de l'orchestre médiatique, lui-même arrosé généreusement par les impôts arrachés aux victimes-contribuables-électeurs.

La même propagande célèbre le rôle de DSK à la tête du FMI. Les tribulations récentes ont permis d'admirer sur les écrans la magnificence de cette organisation qui, avec ses 14 000 employés, n'est que l'une des multiples et luxueuse succursales du pouvoir totalitaire mondial en voie d'édification rapide.

Au même moment, nous avons le spectacle de la misère que ce FMI impose cruellement au peuple grec, soi-disant pour le « sauver ». C'est une pratique courante de cette organisation. Là aussi la présomption d'ignorance n'existe pas.

Comment ce personnage incompétent est-il arrivé à la tête du FMI ? Peu de gens se souviennent que pendant plusieurs mois les affaires étrangères de la France ont été mises au service de sa nomination et, de même, récemment de celle de Madame Christine Lagarde. Dans les affaires étrangères rien n'est gratuit et tout se paye ; personne ne peut connaître les contreparties que la France a du donner pour ces deux nominations correspondant aux caprices et intérêts du pouvoir en place.

 

LES IMPOTS FRAPPENT SURTOUT LES PAUVRES

La paupérisation évidente du peuple français met en évidence un fait que peu admettent, à savoir que les impôts frappent en priorité les pauvres. En effet, ces derniers deviennent pauvres précisément à cause des impôts qui détruisent les créateurs de richesse, ceux qui font tourner la machine.

Les simples précaires, qui arrivent seulement à vivoter risquent à leur tour de tomber dans la trappe de la pauvreté. A mesure que les gens s'élèvent dans la richesse, l'impôt devient de moins en moins pesant. S'ils accèdent à la grande richesse, l'impôt n'existe plus puisqu'ils peuvent s'évader parfaitement légalement pour échapper à l'enfer fiscal.

La France en ruine, le désastre du FMI : décidément les camarades ont bien de l'audace à essayer de redonner du lustre à leur encombrant ami. En fait, ce n'est que le reflet de leur propre solidarité à la fois dans l'incompétence et dans ses résultats.

 

Michel de Poncins.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement
 

 

 

 

Texte Libre