Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 09:02
Accueil extraordinaire pour le Pape au Mexique

La Protection Civile de l'Etat de Guanajuato évalue à 700 000 le nombre de personnes qui ont acclamé Benoît XVI au Mexique.

Le pape sortait de 14 heures de vol. Après les discours rituels et la brève rencontre avec le président dans un salon de l'aéroport, le convoi s'est mis en route. Pendant une trentaine de km, jusqu'au Collège de Miraflores, où il restera jusqu'au 25 Mars, la route était remplie de gens en fête. «Le pape est en bonne santé, il est dans un état fantastique», a déclaré le directeur du bureau de presse du Vatican, le père Federico Lombardi, lors d'une conférence de presse à Leon.

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 08:03

Fusil mitrailleur yougoslave, fusil à pompe, revolver : la PJ de Lille a saisi plusieurs armes dans la barre Marcel-Bertrand mercredi, ainsi que de l’héroïne à Lille-sud.

(…) Les policiers ont saisi 1,4 kg d’héroïne, divisé en trois pains (voir notre photo).

Ensuite, l’opération s’est poursuivie dans la barre Marcel-Bertrand. C’est un quadragénaire installé dans les hauteurs de cet immeuble qui a cette fois été placé en garde à vue, boulevard de la Liberté. (…)

Pour expliquer l’impuissance des services de police à endiguer cette organisation, un enquêteur de la PJ a clairement mis en cause, hier, l’indulgence des autorités hollandaises : « L’héroïne et la cocaïne viennent exclusivement des Pays-Bas. C’est bien la preuve du laxisme de nos collègues hollandais ! ». (…) Le trafic n’est pas près de s’arrêter.

Source : Nord Eclair

Partager cet article
Repost0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 07:43

La Ligue de Défense Juive ne manifestera pas aux cotés de l’UEJF dimanche 25 Mars 2012

Nous refusons cette mascarade auprès de groupes tels que Les Verts, la CGT, la LDH,front de gauche et JCALL pour ne citer qu’eux.

Depuis des années ces partis, associations et syndicats militent activement pour la diabolisation d’Israel et participent à la recrudescence de l’antisémitisme

Ne laissons pas croire que nous sommes dupes

Nous appelons les Juifs et Amis d’Israel à ne pas défiler auprès de ces semeurs de haine antisémite sous couvert d’antisionisme

Ces collabos de la diabolisation d’Israel ont tenus la main du nazislamiste Merah.Qu'en pense "Mélenc(h)on?

RESTONS VIGILANTS. AM ISRAEL HAI

Partager cet article
Repost0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 07:21

Claude Allègre, vous soutenez Nicolas Sarkozy pour cette campagne présidentielle. Pourquoi ?

Parce que Hollande est moins compétent sur tous les sujets. Je ne suis plus en course en politique, mais je suis un spectateur engagé.

Pensez-vous que DSK était plus compétent ?

C’est évident, il n’y a pas d’hésitation à avoir sur ce sujet ! Martine Aubry également. C’est le problème des socialistes, ils choisissent à chaque fois les plus mauvais pour être candidats. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles je ne suis plus au PS…

Que reprochez-vous à François Hollande ?

Il n’a aucune expérience et il ne sait pas décider. Je l’ai bien vu lorsqu’il était Premier secrétaire du Parti socialiste. Sarkozy, en revanche, sait décider et travaille beaucoup plus.

En tant qu’ancien ministre de l’Éducation nationale, que pensez-vous de la proposition d’embaucher 60 000 enseignants supplémentaires ?

C’est une connerie. C’est de la démagogie de la part d’un candidat qui essaie d’amadouer les syndicats d’enseignants…

Si ce sont les seuls reproches que vous trouvez à faire à François Hollande, pourquoi soutenir Nicolas Sarkozy ?

Sur le fond, je lui reproche de ne faire aucune proposition sur l’Europe, pas plus que pour l’université et la recherche. Pour lui, l’université semble s’arrêter à la fin du premier cycle.

Son entourage trouve-t-il davantage grâce à vos yeux ?

Pas du tout ! François Hollande est très mal entouré. Je le sais bien, je les connais par cœur. Je ne vais pas citer de nom mais personne, au sein de son entourage, n’est vraiment à la hauteur, à une exception près : Stéphane le Foll, son directeur de cabinet, qui est quelqu’un de sérieux.

Pourquoi choisir Nicolas Sarkozy et non François Bayrou ?

Parce que lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale, François Bayrou a été extrêmement démagogue. Il s’est laissé faire par les syndicats. Je le sais bien, j’ai été au même poste après lui…

Pensez-vous que François Hollande va se rapprocher de Jean-Luc Mélenchon ?

A titre personnel, Mélenchon déteste Hollande. Il va sans doute dépasser 10% mais de peu. Cela étant, je pense que l’électorat de Mélenchon va se reporter mécaniquement sur Hollande au second tour.

Sur la forme qui est le meilleur candidat ?

Objectivement et uniquement sur la forme : Mélenchon devant Sarkozy et Marine Le Pen.

Et où se situe François Hollande dans ce classement ?

Juste devant Bayrou.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 14:33

                                           Interview de Victor Orban : « Des nations sans ambition ni caractère ne sauraient grandir la Communauté européenne »

Politique intérieure, relations avec l’Europe, christianisme, nationalisme, analyses historiques : les prises de position de Victor Orban (photo) dans une interview en allemand accordée à la Frankfurter Allgemeine ont certes de quoi irriter un univers européen plus soucieux de politiquement correct que de son propre avenir. Une Europe à qui il manque trop souvent cette volonté, cette énergie qu’insuffle une fierté nationale et qui n’a rien à voir avec un esprit de conquête. Les tentatives téléguidées de l’extérieur pour déstabiliser le gouvernement hongrois ont pourtant échoué, et malgré de nombreuses et nécessaires réformes, toutes les élections récentes ont été gagnées haut la main.

Toute cette agitation est « peine perdue, car l’actuelle opposition hongroise qui a dirigé le pays pendant huit ans avant moi », dit Orban, « s’est suicidée ». « En Hongrie, c’est la frange la plus impitoyable du grand capital qui a fait main basse sur les partis politiques, et tout particulièrement le parti socialiste. Les trois derniers Premier ministres socialistes étaient des hommes les plus riches du pays ». L’union du grand capital et des plus modestes, au détriment des classes moyennes et à grand renfort d’aide sociale, de retraites anticipées, de pensions d’invalidité et de tolérance à la fraude fiscale, a abouti à une situation désastreuse. « Lorsque j’ai gagné les élections en 2010,.. il y avait plus de gens vivant de subsides de l’État que de leur travail », et en huit ans, la dette publique est passé de 52% à 80%! « Un homme, une entreprise, un pays endetté ne sont pour moi plus libres. Vu comme cela, les Hongrois ne sont pas libres, la Hongrie n’est pas un pays libre ».

Et les différents avec l’Europe ?

Il n’y aurait en réalité que quelques points à renégocier avec la Commission, bien moins que pour beaucoup d’autres pays de la communauté. « Certains prétendent que nous allons à l’encontre de l’esprit européen ». Pourtant « j’ai été élu, le gouvernement a été élu, tout comme le Parlement européen. Mais qui a élu la Commission européenne? Où donc est sa légitimité démocratique? A qui le Parlement européen doit-il rendre des comptes? Voilà de très sérieux problèmes de la nouvelle architecture de l’Europe ».

Que faire pour enfin repasser d’une Europe en déclin à une Europe forte ?

« Je me représente un panorama, et ce que j’y vois m’inquiète énormément. Quand j’examine l’évolution du monde pour les prochains vingt ans, j’y découvre une Europe toujours plus faible. Nous perdons en importance, nous devenons de moins en moins nombreux comparativement à la population mondiale tout comme à celle de l’Europe de naguère. Notre part dans le commerce mondial comme dans le produit mondial brut, ne cesse de s’atrophier. Au sein de nos démocraties et de notre système socio-économique, de plus en plus d’hommes et de femmes perdent leur confiance en soi européenne, quand ils constatent que ceux -toujours plus nombreux- qui font fonctionner leurs économies et leurs sociétés de manière différente ont plus de succès que nous. »

« Une grande partie des dirigeants européens ont en réalité perdu la foi en ce qui a fait la grandeur de l’Europe et autorisé son influence dans le monde. Plus encore, il semble qu’ils en soient honteux et qu’il soit malséant d’aborder ce sujet. Nous ne pouvons pourtant pas ne pas observer que ceux qui se trouvent aujourd’hui dans une dynamique ascendante assument, eux, [fièrement] leur identité », qu’elle soit musulmane ou orientale. Et « il n’est pas là seulement question de Dieu, mais aussi de cultures marquée par les diverses expressions de la foi. Mais nous, nous nous privons de cette force qui nous vient de notre culture chrétienne. Ceux qui [aujourd'hui] ont du succès savent qu’il n’y a pas d’avenir sans enfants et sans familles ».

« J’ai l’impression qu’au nom de la culture de la parlotte et du politiquement correct, nous cachons les conditions nécessaires à une civilisation pour rester significative. Il existe une dimension que je nomme Europe cachée ou secrète, et qui est rarement évoquée en public ».

Pourtant, « quand j’examine une carte, ces valeurs dont je parle, [religion, famille, nationalisme], me semblent pouvoir être une solution contre le déclin de l’influence européenne

Partager cet article
Repost0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 14:25
Le Puy-en-Velay : la solidarité plutôt que l'euthanasie

 

Jeudi 22 mars, l'association Alliance Vita faisait étape en Haute-Loire, au Puy-en-Velay, dans le cadre de son “Tour de France de la solidarité”. Installés dans la salle de la commanderie Saint-Jean, les intervenants ont abordé la fin de vie et la question de l'euthanasie, devant plus de 200 personnes.

Le Puy-en-Velay : la solidarité plutôt que l'euthanasie

Comment se passe la fin de vie en France ? Quels sont les besoins des personnes âgées ? Comment l'euthanasie avance-t-elle ? Est-elle le dernier recours face à une douleur physique ou psychique jugée insupportable ? Autant de questions qui ont été le fil rouge de la soirée orchestrée par Ségolène du Closel, directrice de la communication d'Alliance Vita, et le docteur Michel Glénat, médecin chef de service du Pôle personnes âgées au Centre hospitalier Sainte-Marie.

La solution : une solidarité active
Lors de cette soirée étape du “Tour de France de la solidarité” de l'association, Alliance VITA a souhaité sensibiliser les Ponots aux enjeux de solidarité autour de la fin de vie, sous le thème “2012 : la tentation de l’euthanasie”. « Ce n'est pas une solution. En 2004, nous avons mis en place un service d'écoute “SOS fin de vie” pour soutenir les personnes malades et celles qui les entourent », explique Ségolène du Closel. Comme le souligne le docteur Michel Glénat, la tentation de l'euthanasie « peut passer en chacun de nous. Pour les douleurs physiques, nous savons faire, les soins palliatifs sont efficaces. Le problème se situe sur le mal-être ». Pour résoudre cette difficulté, la solidarité est la solution première pour Alliance Vita qui a constaté, à travers plusieurs témoignages, « un regain d'intérêt pour la vie si quelqu'un est présent. Le fait de pouvoir s'exprimer, avec une personne extérieure, aide beaucoup », argumente Ségolène du Closel.

Une prise en compte de la vulnérabilité
Dans une société « individualiste, qui s'est compartimentée, on ne se préoccupe plus des problèmes, on s'en débarrasse », estime la directrice de la communication d'Alliance Vita. Pour l'association, il faudrait changer le modèle actuel, développer les soins palliatifs, mais aussi créer un réseau de solidarité avec des personnes se préoccupant de la vulnérabilité de chacun. L’initiative “A tout’âge”, où des collégiens rendent visite de façon régulière aux personnes âgées d'une maison de retraite, est un exemple pour Alliance Vita, « des liens se tissent alors entre jeunes et retraités : une réponse solidaire locale aux besoins des personnes âgées ».

Des dérives inquiétantes ?
Alliance Vita a également voulu mettre en garde les partisans de “l'euthanasie légale d'exception”, « les pays ayant légalisé l'euthanasie (Belgique, Suisse, Pays-Bas) connaissent actuellement d'importantes dérives. Par exemple, aux Pays-Bas, pour pratiquer l'euthanasie, il faut l'autorisation de deux médecins. Pour contourner cette réglementation, une “équipe volante” a été mise en place. Elle intervient même sans ces validations. Une clinique spécialisée dans l'euthanasie est également en train d'être construite. La Suisse connaît aussi un véritable “Tourisme de la mort”. 34 % des euthanasiés ne souffraient pas d'une maladie mortelle », se désole Ségolène du Closel.
Le Conseil de l'Europe a explicitement demandé, le 25 janvier 2012, que l'euthanasie soit interdite dans ses 47 pays membres. Une résolution qui va dans le sens des actions de l'association. « La mort est un événement imprévu. On ne la choisit pas », conclut Ségolène du Closel.

 

Par Manuel Cladière le 23/03/2012

Partager cet article
Repost0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 07:32
Mohamed Merha, un cas isolé ? http://www.lesalonbeige.blogs.com/

Les nombreux hommages rendus au jeune terroriste sur internet ou ailleurs laissent penser le contraire :

" Pages Facebook à son effigie, tags glorifiant, minutes de silence etc. : plus de 24 heures après la mort de Mohamed Merah, les hommages en son honneur se multiplient (...) Seulement quelques heures après la mort de Mohammed Merah, plusieurs pages Facebook ont été crées pour lui rendre hommage. Sur l'une d'entre elle, le créateur avait inscrit ce message sur le mur de la page : "400 policiers pour une seule personne... vive la France". En quelques heures, un peu moins de 500 personnes avaient eu le temps de s'y inscrire. Alors que certains internautes déploraient la création d'une telle page, d'autres affichaient clairement leur soutien à Mohamed Merah et à l'islam radical (...) Des tags en l'honneur de Merah. "Vive Merah", "Vengeance" ou "Nique la kippa". Des inscriptions antisémites et glorifiant le tueur au scooter ont été découvertes vendredi par des passants estomaqués à Sartrouville dans les Yvelines (...)"

Marine le Pen a regretté la suppression de ces pages facebook :

"Pourquoi est-ce qu'on fait supprimer cette page, parce qu'on refuse de voir la vérité ? C'est-à-dire qu'on refuse de voir qu'il y a en France peut-être des centaines de personnes (...) qui considèrent que les actes criminels de M. Merah méritent d'être applaudis ? Je crois qu'il faut la maintenir d'abord pour montrer aux Français ce qu'il en est, et deuxièmement pour que les services chargés de la lutte contre l'islamisme radical puissent aller y puiser toutes les informations nécessaires sur d'éventuels réseaux." 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 07:23

http://www.les4verites.com/

Le Qatar possède 2% de Total, 5,6% de Vinci, 5% de Veolia Environnement et 7,5% d’EADS. Il a racheté le PSG, les palaces cannois Carlton et parisien Royal Monceau. Sa télévision Al-Jazira Sports a acquis les droits télévisés de Ligue 1. Il détient officiellement 12,83% des parts et 10,05% des droits de vote de Lagardère.

 

Il y a dix ans, tout le monde, après les attentats du 11 septembre, prophétisait un choc des civilisations. Nous avions d’un côté le gentil occident moderne et démocrate, de l’autre la théocratie barbare et le fanatisme islamique. Les camps étaient bien définis, nous étions tous contents.

Nous oubliions seulement qu’Obama serait élu juste après l’Autre ; que le pétrole allait monter à 100 dollars le baril en attendant 200 avec l’Iran carbonisé ; que les Ben Laden avaient été les seuls à pouvoir quitter le sol américain le soir de l’attentat ; qu’ils construisaient les nouveaux centres de pèlerinage de La Mecque en massacrant le patrimoine arabe traditionnel ; et que l’armée américaine, installée dans le golfe, allait accélérer, non pas le choc, mais l’osmose islamo-américaine dont pâtissent les peuples de l’Europe et de l’Amérique profonde aujourd’hui.

En France la situation est allée de même : alors qu’on redoutait que le pays ne devînt une république islamique, il va devenir à moyen terme un émirat arabe plus ou moins uni. Le pays a perdu son identité ; il est dirigé par une poignée d’oligarques ; sa population est peu à peu remplacée ; l’idéal collectif y est celui de la banlieue, avec sa consommation d’infos débiles ou de produits de luxe. Le pays est islamisé – la viande hallal – mais on n’y applique pas la charia : on a la laïcité pour cela. Un islam soft de ploutocrates, voilà ce qu’il nous faut. On comprend pourquoi le Qatar y investit tant d’argent.

Le Qatar… Pour tous les riches idiots du monde, les émirats arabes sont à visiter : c’est pour eux que l’on a fait les guerres dans le Golfe, et c’est pour eux que l’on fait la guerre maintenant contre la Syrie (oui, je sais, c’est le peuple insurgé…). Il faut les voir et les comprendre pour ce qu’ils sont, non pas des ennemis de l’occident, ou des bastions d’arrière-garde, mais bien plutôt le modèle à suivre pour nos démocraties agonisantes, transformées en États-cités basanés et sans histoires.

Modèle à suivre. Anciens États pirates, comme d’ailleurs les îles Caïman des Caraïbes, paradis fiscaux recyclés, ces états micronésiens affairistes incarnent au contraire le nec plus ultra de la mondialisation. Les castes qui les dirigent sont intouchables (sic), comme les banques d’affaires ou les vieilles dynasties de l’Europe bourgeoise protestante ; la religion qui les domine se métisse avec le droit anglo-saxon ; leurs armées sont américaines et elles sont financées par les puits de pétrole et par les gazoducs ; leurs World Trade Centers sont escaladés par Tom Cruise après les tours de Shanghai (on n’ira plus sur la lune !).

C’est que leur civilisation repose sur le souk, la nôtre sur le centre commercial. Ces entités post-islamistes ignorent la terre, ne consacrent que l’oasis marchande entourée de désert. Elles encensent les caravanes, nous les lignes commerciales. Elles n’aiment pas les armées nationales, elles aiment les mercenaires humanitaires. Elles ouvrent des musées d’art islamique, et leurs mosquées sont vides.

Ces États n’ont pas d’identité autre que celle fabriquée par un calendrier, pas de passé autre que celui fourni par un guide touristique : il ne repose que sur la bonne volonté du pétrole et les combines du Foreign Office et de ses successeurs anglophones.

Enfin, et surtout, la population de ces États du golfe relève de la farce. La population des émirats y a été multipliée par cent – comme le prix du baril - en cinquante ans ! Il y a 20% de qataris, tous privilégiés, au Qatar. Puis, il y a les cadres expatriés et friqués des multinationales qui aiment à vivre dans ces hideuses tours suspendues dans les déserts, les boys philippins, et les esclaves. Ils représentent 80% de la population, ces misérables venus des Indes, du Pakistan, qui n’ont aucun droit et ne savent pas à quelle sauce ils seront mangés par leur patron. Ils seront tout au plus payés 100 ou 200 dollars par mois, sans susciter de préoccupations de la part des ligues des droits de l’homme et autres ONG, à peu près toutes sous contrôle des sévices secrets aujourd’hui. Quant au qatari fauché, on se doute que, pour son bien, il n’ira pas voter pour la candidate contestataire locale.

En revoyant ces sociétés-écrans, leurs pistes couvertes de ski, leurs marinas bouffonnes, leurs courses de chameaux, leurs centres commerciaux bourrés de badauds ahuris et de chiffons Vuitton, en voyant les 4x4 ensablés par des crétins dans les dunes ; et en voyant ces armées d’esclaves suspendus en haut des tours à 20 000 du mètre par des températures de 50 degrés, je me dis, comme un colonel Kurtz égaré dans la jungle du Vietnam :

- Quel génie dans tout ça ! Et si c’était cela la modernité ?

C’est qu’en plus ces États pétroliers, en osmose totale avec le Pentagone, la NSA, ou bien nos politiques en mal de recyclage (voir Blair et ses milliards kazakhs tous nets d’impôts), veulent détruire l’Iran ou la Syrie. Ils installent des bases (comment on dit, en arabe ?) internationales sur leur sol, ils nous dictent notre politique, ils décident de ce qui est mauvais pour nous, le nucléaire au Japon, le nucléaire en Iran, le nucléaire en France, le nucléaire ailleurs. Ils célèbrent un monde fondé sur la nécrose des civilisations, le consumérisme ultra et le nihilisme ; illustrant la phrase de Zarathoustra (le prophète de Nietzsche, pas celui des perses) : le désert croît, malheur à qui recèle des déserts ! C’est que l’islam, religion antinationale, est beaucoup plus utile au système actuel que le christianisme enraciné sur les nations.

Les émirats soi-disant arabes incarnent un monde à la fois ultralibéral, autoritaire, festif et surarmé, qui impose une loi de plus en plus cruelle aux Zarathoustra États avec encore une identité. Un monde où il y aura cinquante millions de travailleuses sexuelles mais où l’on n’a pas le droit d’embrasser sa femme dans la rue. On se voilera la face !

Je ne polémique plus du tout avec le néolibéralisme ; ce n’est pas moi qui ai dit que le monde était ma tribu, c’est Guy Sorman. Lui-même expliquait dans sa pseudo-révolution conservatrice que l’Amérique reproduisait jusqu’à la nausée les mêmes villes, les mêmes hôtels, les mêmes centres d’attraction parce que les hommes d’affaires sont toujours en déplacement. Il faut donc que l’on voit partout la même chose. Relisez Boorstyn et son chef d’œuvre (*), c’est beaucoup mieux expliqué.

Le nomadisme islamo-occidental aboutit à la stérilisation des civilisations, à leur destruction. Même en Chine, réputée la plus ancienne civilisation du monde on aboutit, de l’aveu même du lucide Hu Jin Tao, à la liquidation de l’exception culturelle chinoise. De ce point les Micronésies marchandes et islamiques sont les modèles de notre société post-humaine. Allez voir sur place : il y aura bien un vol ou une croisière en promotion, non ?

Et qu’on ne me parle plus de menace islamique ou d’islamophobie, alors que nous sommes déjà égarés dans le bazar labyrinthique de cette société bédouine. Nous finirons comme un grain de sable dans le désert.

Les prisonniers demeurent ensemble tranquilles, ils n’entendent pas la voix de l’exacteur (Job, 3, 18). http://www.les4verites.com/

(*) Les Américains, Bouquins, Laffont.

Partager cet article
Repost0
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 08:01

L'abbé Christian Venard, aumônier catholique du 17e RGP, a prononcé l'homélie quivante pour l’inhumation du caporal Abel Chennouf, assassiné à Montauban, au Cimetière de Manduel aujourd'hui :

C"Abel, mon camarade parachutiste, mon frère, voilà une semaine, jour pour jour et presque heure pour heure, je tenais ta main, encore chaude de la vie que venait de te prendre un assassin. Je tenais ta main en priant pour toi, en pensant à ta maman et en te confiant à notre Maman du Ciel, la Vierge Marie. Je ne connaissais pas encore Caroline, mais si tel avait été le cas, je t’aurais aussi parlé pour elle et pour ce petit bébé que vous attendez. Puis je me suis penché sur ton camarade Mohamed Legouad qu’essayaient de maintenir en vie les remarquables équipes d’urgentistes. Enfin, j’ai assisté au départ vers l’hôpital de Loïc Liber, qui à cette heure même se bat, entouré de son papa et de sa maman, pour rester en vie. Que de souffrances. Que d’incompréhensions. Mais aussi que de solidarité, de soutien, d’hommages et, pour nous chrétiens, de foi (comme le rappelait hier l’évêque aux armées en la cathédrale de Montauban) et d’espérance, malgré tout !

Il y a deux mille sept cents ans, à Rome, au cœur même du forum, symbole et centre de la vie de la Cité, un gouffre s’ouvrit. L’oracle consulté livra cette réponse : pour combler ce gouffre, Rome devait y engloutir ce qu’elle avait de plus précieux. Chacun s’interrogeait encore sur ce qui pouvait être de plus précieux, quand un jeune cavalier, un jeune homme armée, Curtius, se jeta avec son cheval dans le gouffre qui se referma aussitôt. Oui, ce que Rome avait de plus précieux était un jeune militaire défenseur de la Cité.

Le criminel terroriste qui a mené ces actions dans lesquelles tu as perdu la vie, Abel, a tenté d’ouvrir un gouffre. Le prix à payer pour le combler est bien sûr infiniment trop lourd ; mais mon ami Abel, tu es devenu, comme Curtius, symbole de ce que notre pays, la France, possède de plus précieux. Et désormais, c’est ainsi que tu nous apparaît : jeune caporal parachutiste, mort pour la France, dans un attentat terroriste qui voulait mettre à bas notre Patrie.

Abel, je veux aller encore plus loin. C’est parce que tu portais l’uniforme français, parce que tu étais fier de ton béret rouge, que ce criminel t’a visé. Ce que ce meurtrier ne pouvait savoir c’est aussi tout ce que tu représentes aujourd’hui pour notre Patrie. Issue d’une famille à la fois alsacienne (avec tout ce que cette région fait ressortir en notre pays des souffrances liées aux deux conflits mondiaux) et kabyle (et comment ne pas évoquer ici les douloureux événements d’Algérie), ta famille choisit la France avec (et je reprends les mots mêmes de ton cher papa), avec toutes ses traditions, y compris ses racines les plus profondes, qui sont chrétiennes. Comment ne pas voir, mon ami Abel, dans une telle accumulation de symboles, ce que nous avons de plus précieux cette capacité que possède notre Patrie française de prendre en son sein, tous ceux qui veulent devenir ses fils.

Au moment où nous allons te porter en terre, dans cette terre pétrie des ossements de nos pères (c’est cela la Patrie aussi), Abel, avec toute ta famille, tes amis, tes camarades parachutistes, je te fais le serment que nous soutiendrons Caroline et ton enfant. Que nous resterons présent auprès des tiens. Désormais c’est à Dieu que nous te confions, au travers des rites catholiques qui accompagnent nos défunts. Nous savons que tu es vivant auprès du Père. Tu as rejoint Jésus, ce Dieu fait Homme, cet innocent mort à cause de la méchanceté et la violence qui habitent trop souvent le cœur des hommes. Ton sacrifice se trouve comme enveloppé dans celui du Christ Jésus. En te retrouvant jeudi dernier, gisant sur le sol montalbanais, en prenant ta main et en voyant couler de tes blessures ce sang si rouge et si pur, je confiais au Seigneur de la Vie, cette vie qui s’écoulait de toi. Et si aucune larme ne sortait de mes yeux, comme tant de tes camarades, c’est mon cœur qui pleurait sur toute violence faite aux innocents sur cette pauvre terre. Et c’est à l’Innocent qui a versé son Sang pour nous réconcilier avec son Père, qui a versé son propre Sang en rançon pour toutes les violences, que je confiais ta belle âme.

Abel, français d’origine alsacienne et kabyle, catholique par choix, parachutiste au service de la France, que notre grand saint patron, que l’Archange saint Michel t’accueille et te fasse entrer au sein du Père, avec le Fils et le Saint-Esprit. Amen."

Requiescat in pace

Partager cet article
Repost0
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 06:37

Vincent Bolloré, ami du président en place, est devenu en 2008,  l’actionnaire unique de l’institut de sondage !

Au delà de l’enquête d’opinion, comme pour l’Ifop de Parisot, également proche de Nicolas Sarkozy, l’Institut CSA est spécialisé dans la communication média, marketing et marque.

La proximité de Vincent Bolloré avec le président de la République est une donnée que tous devraient avoir à l’esprit.

Ce même sondage place également Sarkozy en tête du premier tour avec 30 % ! Mais qui peut croire une telle absurdité ?

« Tout l’art de la guerre est fondé sur la duperie » écrivait Sun Tzu en son temps dans son ouvrage L’art de la guerre. C’est une technique de manipulation des masses.

A chaque élection les instituts de sondages ont toujours voulu pour faire taire la voix du Front National, la sous-estimer sciemment. Rappelez-vous en 2002, Jean-Marie Le Pen était estimé à 11 % des intentions de vote et finalement il a obtenu 17 % des suffrages exprimés, devant Lionel Jospin. A chaque élection, c’est le même enfumage.

Les instituts de sondage sont devenus au fil des années les premiers grands manipulateurs d’opinion !

 

Au 1er tour, Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, gagne 5 points. Il précède Marine Le Pen (13%), qui recule de deux points, et François Bayrou (12%), en léger repli (-1). Là encore, en raison des marges d’erreur, « l’avance » de M. Mélenchon « est plus symbolique que statistique », relève BVA.   [...]

Le Figaro

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement
 

 

 

 

Texte Libre