Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 08:11
 
 
 

 

   

Partager cet article
Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 07:59

Anne Sinclair, née Rosenberg, juive richissime,revient sur le petit écran.

Dans une interview au JDD, les Juifs Du Dimanche, la femme de chambre blanche de Dominique Strauss-Kahn annonce qu’elle participera aux soirées électorales des 22 avril et 6 mai prochains sur BFM TV.

Par un hasard extraordinaire qui n'arrive que dans les contes de la crypte, elle sera entourée de ses congénères, à savoir la juive Ruth Elkrief et le juif Olivier Mazerolle, le tout sous la férule du juif Alain Marschall.

"Le buzz, je sais ce que c’est !", confie Anne Rosenberg au Juifs Du Dimanche, en rappel de l’affaire de son queutard violeur de mari soustrait à la justice américaine par le lobby juif, laissant ses nombreux crimes impunis.

Nez en moins, l’actuelle directrice éditoriale de la version française du Huffington Post, véritable vitrine d'Israel, affirme sans honte avoir "une légitimité" sur de tels sujets, en clair, la juive va essayer d'enfumer les Français.Dés fois que le FN....

Entre 1981 et 1997, elle avait réussi à se faire coopter pour animer des interviews truquées d’hommes politiques dans "7 sur 7" sur TF1, c'est d'ailleurs lors d'une de ces émissions que l'escroquerie de son congénère Yves Montand, avait été démasquée.


Anne Sinclair la grosse coche

Partager cet article
Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 07:47

2282835649.jpgPar Yves Darchicourt

 

On va finir par croire que Big Apple est hantée par des entités démoniaques vouées par les Forces du Mal à persécuter les élites intellectuelles françaises, stipendiées par l'oligarchie mondialiste, qui se hasarderaient sur son territoire.

 

Il y a eu Dominique Strauss-Kahn, le si grand économiste, le présidentiable préféré des médias du Système, ensorcelé sans doute par un Astaroth yankee et poussé à jaillir de sa salle de bain sabre au clair pour charger une malheureuse chambrière avec la frénésie d'un incube, brisant ainsi sa carrière et les espoirs de certain lobby qui n'existe pas.

 

Et c'est maintenant, l'étrange cas de Richard Descoings, le très ambigu directeur de Sciences-Po, l'âpre au gain cérébral, le gender fan effréné, le chantre de la discrimination positive et du métissage tous azimuts ( dont notre ami Thomas Joly publie un fort beau portrait sur son blog : cliquez ici ) retrouvé si mystérieusement mort et nu dans sa chambre de Manhattan que l'on ne peut s'empêcher d'évoquer l'acte satanique de quelque succube de Coney Island.

 

A moins bien sûr qu'il ne s'agisse d'un vaste complot organisé par les tenants de la droite extrème raciste, antisémite et homophobe ! Ce serait tellement plus simple !

 

 

lu sur: Thomas Joly publie un fort beau portrait sur son blog : cliquez ici

 

Le médiatique Richard Descoings, directeur du prestigieux établissement censé former « l’élite » de la nation, a été retrouvé mort hier soir dans un hôtel de Manhattan (E-U), à l’âge de 53 ans.

 

Le décès est suspect (affaires cassées, plusieurs personnes présentes) même s’il y a peu d’éléments pour l’instant, et – si la prudence est de mise – beaucoup pensent secrètement à une affaire de mœurs, au vu de la personnalité de Descoings.

 

Il n’a pas fallu longtemps pour qu’il soit l’objet d’éloges de la part de la classe médiatico-politique dont il incarnait les aspirations.

 

ascenseursocial.jpg Inverti notoire (déclarant, en tant que prof, en amphi qu’il était « le premier pédé de Sciences-Po ») – bien que marié – et partisan de la dégénérescence des mœurs, il avait rendu obligatoire à Sciences-Po l’étude de la délirante théorie du gender. Une première parmi les grandes écoles.

 

Descoings était aussi un xénophile forcené, hostile à l’identité nationale. Tenant de la « discrimination positive » (sic), il avait favorisé l’entrée des citoyens étrangers dans l’école (40% du total actuel !) sans parler des étrangers à papiers français derrière lesquels il courrait, notamment ceux des ZEP.

 

« Pour lui, un Français d’origine étrangère, de préférence maghrébine ou africaine, sera toujours préférable à un Français dit « de souche », quel que soit le milieu social des uns et des autres » dixit Marianne.

 

descoings.jpgRécemment, il faisait voter une réforme d’ampleur du concours d’entrée, avec notamment la suppression de l’emblématique épreuve de culture générale.

 

Descoings touchait un salaire de 24.000 nets par mois, avec chauffeur et logement de fonction, sans parler des primes.

 

En 2004, il avait signé un accord de coopération avec l’université de Tel-Aviv et n’avait cessé de renforcer le partenariat avec Israël.

 

Côté occulte, il était membre au moins du Siècle.

 

L’élite aux commandes perd une de ses étoiles…

 

Source

Partager cet article
Repost0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 08:28

Günter Grass fait à nouveau scandale en Allemagne ! Après le débat sucité par son roman publié en 2002 et intitulé Im Krebsgang - en français En crabe (Seuil, 2002) - qui évoquait la tragédie du Wilhelm Gustlolff, paquebot allemand coulé par un sous-marin russe en 1945 dans la mer Baltique alors qu'il était chargé de plusieurs milliers de réfugiés de Prusse orientale, après la violente polémique provoquée par ses révélations sur son passé de jeune engagé de la Waffen SS, Günter Grass fait à nouveau la une de l'actualité à cause d'un poème publié dans le Süddeutsche Zeitung et dans lequel il prend à parti la politique belligène d'Israël...

Nous reproduisons ci-dessous la traduction française du poème, cueillie sur le site du quotidien Le Monde.Günter Grass.jpg

"Ce qui doit être dit"

Pourquoi me
taire, pourquoi taire trop longtemps
Ce qui est manifeste, ce à quoi l'on s'est exercé
dans des jeux de stratégie au terme desquels
nous autres survivants sommes tout au plus
des notes de pas de pages

C'est le droit affirmé à la première frappe
susceptible d'effacer un peuple iranien
soumis au joug d'une grande gueule
qui le guide vers la liesse organisée,
sous prétexte qu'on le soupçonne, dans sa zone de pouvoir,
de construire une bombe atomique.

Mais pourquoi est-ce que je m'interdis
De désigner par son nom cet autre pays
Dans lequel depuis des années, même si c'est en secret,
On dispose d'un potentiel nucléaire en expansion
Mais sans contrôle, parce qu'inaccessible
À toute vérification?

Le silence général sur cet état de fait
silence auquel s'est soumis mon propre silence,
pèse sur moi comme un mensonge
une contrainte qui s'exerce sous peine de sanction
en cas de transgression ;
le verdict d'"antisémitisme" est courant.

Mais à présent, parce que de mon pays,
régulièrement rattrapé par des crimes
qui lui sont propres, sans pareils,
et pour lesquels on lui demande des comptes,
de ce pays-là, une fois de plus, selon la pure règle des affaires,
quoiqu'en le présentant habilement comme une réparation,
de ce pays, disais-je, Israël

attend la livraison d'un autre sous-marin
dont la spécialité est de pouvoir orienter des têtes explosives
capables de tout réduire à néant
en direction d'un lieu où l'on n'a pu prouver l'existence
ne fût-ce que d'une seule bombe atomique,
mais où la seule crainte veut avoir force de preuve,
je dis ce qui doit être dit.

Mais pourquoi me suis-je tu jusqu'ici ?
parce que je pensais que mon origine,
entachée d'une tare à tout jamais ineffaçable,
m'interdit de suspecter de ce fait, comme d'une vérité avérée,
le pays d'Israël, auquel je suis lié
et veux rester lié.

Pourquoi ai-je attendu ce jour pour le dire,
vieilli, et de ma dernière encre :
La puissance atomique d'Israël menace
une paix du monde déjà fragile ?
parce qu'il faut dire,
ce qui, dit demain, pourrait déjà l'être trop tard :
et aussi parce que nous - Allemands,
qui en avons bien assez comme cela sur la conscience -
pourrions fournir l'arme d'un crime prévisible,
raison pour laquelle aucun
des subterfuges habituels
n'effacerait notre complicité.

Et admettons-le : je ne me tais plus,
parce que je suis las
de l'hypocrisie de l'Occident ; il faut en outre espérer
que beaucoup puissent se libérer du silence,
et inviter aussi celui qui fait peser cette menace flagrante
à renoncer à la violence
qu'ils réclament pareillement
un contrôle
permanent et sans entraves
du potentiel nucléaire israélien
et des installations nucléaires iraniennes
exercé par une instance internationale
et accepté par les gouvernements des deux pays.

C'est la seule manière dont nous puissions les aider
tous, Israéliens, Palestiniens
plus encore, tous ceux qui, dans cette
région occupée par le délire
vivent côte à côte en ennemis
Et puis aussi, au bout du compte, nous aider nous-mêmes.

Traduit de l'allemand par Olivier Mannoni

Günter Grass, Prix Nobel de littérature allemand

Partager cet article
Repost0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 07:43

Les groupes de pression homosexuels ne cessent de prendre à témoin l’opinion publique sur « l’insensibilité » et « l’irrespect » que leur manifesteraient ceux qui ne partagent ni leurs inclinations ni leurs revendications. Mais en matière d’insensibilité et d’irrespect, voici une nouvelle illustration de la parabole de la paille et de la poutre que nous signale l’Institut Civitas… D.H. http://www.christianophobie.fr/

L’association Arc-en-Ciel Wallonie et la Fédération wallonne des associations LGBT (lesbiennes, gays, bis et transgenres) lance une nouvelle campagne basée sur une collection de 33 t-shirts. Parmi notamment plusieurs messages obscènes, trois modèles proposés relèvent de l’offense antichrétienne : Jésus aussi avait deux papas, Marie première mère porteuse et GODe made me gay. Bien entendu, le lobby gay a le culot de prétendre qu’il n’y a là « rien d’irrespectueux ». Et c’est sans nul doute un pur hasard si c’est dans l’édition du week-end de Pâques que le journal Le Soir y consacre un article sous le titre scandaleux « Jésus aussi avait deux papas ». Évidemment, les associations homosexuelles concernées bénéficient de plantureuses subventions publiques. Et il ne viendra sans doute pas à l’idée d’un seul mandataire politique wallon de remettre ces subventions en cause au vu de l’utilisation christianophobe qui en est faite. Imaginez un seul instant le même “humour” avec Mahomet en plein ramadan… Mais dans nos “démocraties occidentales”, on prend vraiment les catholiques pour des citoyens de seconde zone.

Source : Civitas

 

On ne se moque pas de Dieu impunément!

Toutes les "saloperies"que font ces gens-là se paieront un jour.Exemple:

 

A propos de notre article "La Libre pensée 64 a décidé de manger gras le vendredi saint", chrysogone nous rapporte l'histoire spéciale d'une éruption volcanique passée dans l'oubli : l'éruption de la Montagne pelée en 1902 (fiche wikipedia). 

 

Les francs-maçons de la dite "Libre pensée" 64 feraient bien de se rappeler l'Ecriture : (1) de Dieu on ne se moque pas (Ga 6, 7), (2) Il y a 110 ans, en 1902, le 8 mai 1902, jour de la fête de l'Ascension, l'éruption de la Montagne Pelée (Martinique, Antilles) détruisit en un clin d'oeil la ville de Saint-Pierre, alors préfecture de la Martinique, faisant près de 40 000 morts sur les 100 000 habitants que comptait la Martinique à cette époque. La nuée ardente dévasta une superficie de 16 km2 et le reste de la ville fut la proie des flammes. Il y eut très peu de survivants (Louis-Auguste Cyparis, un prisonnier sauvé par l'épaisseur des murs de son cachot, Léon Compère-Léandre, un cordonnier qui vivait à la périphérie de la ville, et Havivra Da Ifrile, une petite fille) parmi les 28 000 habitants de la ville (Source: Jacques-Marie Bardintzeff, Connaître et découvrir les volcans, Genève, Suisse, Liber, octobre 1997, p. 164).

 

Le 28 avril précédent, jour du Vendredi saint, une "procession" de libres penseurs s'était acheminée au sommet du volcan, au rythme d'un pseudo chemin de croix blasphématoire, pour y jeter dans son cratère une image du Christ. Coïncidence ?

 

L'abbé Pinaud, après avoir décrit les circonstances de l'événement, donne les preuves que cette catastrophe était véritablement un châtiment divin.

http://www.chire.fr/A-105486-l-eruption-de-la-montagne-pelee--on-ne-se-moque-pas-de-dieu.aspx

 

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 14:37
 
 
CRIF et LICRA, presque un siècle de malfaisance - Anne Kling - Vidéo  

Ca commence en 01:00.

Une expertise sur les malfaisances du CRIF et de la LICRA.

Historique, organisation, influence actuelle... incontournable pour mieux connaître ceux qui rendent notre vie misérable et mieux les combattre.

   

Partager cet article
Repost0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 06:37

Celle des indigènes de la république qui traîte les français de "sous-chiens" vient d'en sortir encore une bonne bêtise,mais bon, elle les collectionne.Rendez-vous à Toulouse madame  pour le procés!En espérant que votre déclaration fera une bonne impression à la cour!

 

Le 13 juillet 1998, je me suis endormie moi et me suis réveillée Zinedine Zidane. C’était le lendemain de la victoire de l’équipe de France. Pourtant, je ne suis pas footballeuse.

Le 21 mars 2012, je me suis couchée moi et me suis réveillée Mohamed Merah. Pourtant, je n’ai jamais porté d’armes et n’ai jamais tiré sur personne. Le jour où l’identité de l’auteur des tueries de Montauban et Toulouse était révélée, je me suis dit « C’est pour notre gueule ». Là dessus, coup de fil de ma cousine, puis de mon oncle, puis des anciennes copines du lycée, puis de militants de tous bords. La plupart de celles et ceux dont je parle sont des « arabo-musulmans ». Et ainsi de suite toute la journée. La panique dans les réseaux sociaux. « On est dans la merde ! »

Pourquoi sommes-nous liés à Mohamed Merah, comme la corde l’est au pendu ?

Je ne peux pas le nier. Je ne peux pas fuir. Je ne peux pas creuser un trou pour m’y terrer le temps que ca passe. Mohamed Merah c’est moi. Le pire c’est que c’est vrai. Comme moi, il est d’origine algérienne, comme moi il a grandi dans un quartier, comme moi il est musulman. Mohamed Merah c’est moi.

Quel âge avait-il le 11 septembre ? 12 ans. Un enfant en construction. Depuis, comme moi, il a subit l’incroyable campagne mediatico-politique islamophobe qui a suivi les attentats contre les deux tours. Lire la suite

Partager cet article
Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 14:30

Z comme Zemmour. Opérations électoralistes comme le dénoncent Marine Le Pen, François Bayrou ou Martine Aubry, les arrestations d’islamistes devant les journalistes ? Jeudi matin sur RTL, Éric Zemmour reconnaît que ces opérations coup de poing peuvent servir « les intérêts du candidat Sarkozy ». « Mais, après tout, l’État a le devoir de faire connaître son travail pour rassurer les populations. Que les méchants aient peur et les bons seront rassurés, disait Napoléon III », commente l’éditorialiste réac’. Qui ajoute qu’on pourrait, au contraire, demander au président-candidat : « Pourquoi viens-tu si tard ? Vous avoir cédé si longtemps au lamento des professionnels de l’indignation anti-raciste ? Pourquoi cette alliance passée avec l’UOIF, organisation française des Frères musulmans, grands rivaux du salafisme dans l’intégrisme islamique ? Pourquoi cette intervention devant une salle remplie de femmes voilées alors qu’il était ministre de l’Intérieur ? »

 

 
Partager cet article
Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 08:27

Angleterre : Georges Galloway élu grâce aux « valeurs islamiques »

LONDRES (NOVOpress) – Victoire écrasante de George Galloway, aux élections législatives partielles de Bradford Ouest (Yorkshire). Le député a vraisemblablement compris comment parler à son électorat. Chronique d’un changement de population qui entraîne un changement profond dans la politique outre-Manche, comme par exemple à Londres où le candidat travailliste a promis « Je ferai de Londres un phare de l’Islam ».

George Galloway (troisième à partir de la gauche sur la photo) est à la tête du “Respect Party”, qui, comme son nom ne l’indique pas, est un parti qui vise tout particulièrement l’électorat musulman, bien que la presse française préfère le présenter comme un « politique qui soutient la cause palestinienne ». Réputé pour son opposition aux guerres d’Irak et d’Afghanistan, ainsi que pour son engagement assumé pour la cause palestinienne, Galloway a obtenu jeudi un succès écrasant aux élections législatives partielles de Bradford ouest, avec 56% des voix, face au candidat du Labour Imran Hussain (difficile dans une telle configuration d’échapper aux conséquences directes d’une politique migratoire : un dhimmi d’un côté, un britannique d’origine immigrée de l’autre).

« C’est la victoire la plus sensationnelle de toutes les élections partielles dans le pays », a-t-il lancé, un « soulèvement » qui va déboucher sur le « printemps de Bradford ».
Cette ville du nord de l’Angleterre abrite l’une des plus fortes communautés sud-asiatiques du pays.

Un tract avait inondé la ville quelques jours avant le vote :

« Dieu sait qui est musulman et qui ne l’est pas.
Permettez-moi de signaler à tous les frères et sœurs musulmans ce que je défends.
Moi, George Galloway, ne bois pas d’alcool et je n’en ai jamais bu. Posez-vous la question de savoir si l’autre candidat [le candidat travailliste], Imran Hussain] dans cette élection peut en dire autant. Moi, George Galloway, me suis battu pour les musulmans au Parlement et à l’étranger toute ma vie, et j’ai payé un prix pour cela. Moi, George Galloway, j’ai été honoré par la plus haute décoration civile du Pakistan. »

Dans ses rassemblements de campagne, il déclarait :

« Je suis meilleur que lui qui est pakistanais [M. Hussain] ne sera jamais. Dieu sait qui est musulman et qui ne l’est pas. Un homme qui ne sort jamais des troquets ne devrait pas pouvoir dire aux gens “votez pour moi car je suis musulman”. Un musulman est capable d’aller, comme je l’ai fait, au Sénat américain et les traiter d’assassins, de menteurs, de voleurs et de criminels. Un musulman est quelqu’un qui n’a pas peur du pouvoir terrestre, mais qui craint le Jour du Jugement dernier. Je suis prêt pour cela, je travaille pour cela et c’est la seule chose que je crains. »
« Nous sommes pour la justice et le haqq [le concept islamique de la vérité et la justice], vous, comme moi, pour un motif religieux…

Sur les banderoles électorales du parti, les slogans étaient inscrits en ourdou (une des langues officielles du Pakistan), au-dessus de l’anglais.

La presse britannique a fait vendredi ses gros titres évoquant le “coup de tonnerre de Bradford-West”. Galloway a obtenu 56 % des voix, contre 25 % pour Imran Hussein et 8 % pour Jackie Whiteley le candidat des Tories.

Crédit photo : gloucester2gaza, via Flickr, licence CC.

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]

Partager cet article
Repost0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 18:16
Une femme a été tuée d'une balle dans la tête à Grigny (Essonne) par un tireur en deux-roues
AFP Mis à jour le 05/04/2012 à 18:12
Une femme a été tuée par balle jeudi en début d'après-midi dans le quartier de la Grande Borne, à Grigny, dans l'Essonne, par un tireur qui s'est enfui à bord d'un deux-roues.

Cette femme, âgée d'une quarantaine d'années, a été touchée alors qu'elle se trouvait dans le hall d'un petit immeuble de quatre étages, 1 rue du Ravin, selon une source proche de l'enquête. Le tireur est ensuite remonté sur son deux-roues pour prendre la fuite dans une direction inconnue. On ignorait vers 18h00 le nombre de balles tirées qui sont de calibre 9 mm.

La rue du Ravin, une petite artère, à quelques centaines de mètres d'une sortie de l'autoroute A6 en direction de la province, à une vingtaine de kilomètres de Paris, a été barrée par la police. La police judiciaire de Versailles a été chargée de l'enquête. Le 17 mars, un homme de 81 ans avait été abattu d'une balle dans la tête dans le hall de son immeuble de Ris-Orangis, une commune riveraine de Grigny.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement
 

 

 

 

Texte Libre