Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 06:24

lu sur fdesouche.

Hanouna,Cohen,Askolovitch tous représentants du "groupe de pression qui n'existe pas, appelé Termite" ont commencé le jeu de pression qui ménera à l'exclusion de Taddei, qui n'est pourtant un dangereux contre-révolutionnaire par ses paroles.Mais ils Osent inviter des "interdits d'antenne".Nous franchissons un pas de plus dans la tyrannie médiatique.......

 

 – Direct 8 – 15/03/13

Hanouna à son tour tombe dans le Taddeï bashing :

Je vais vous donner mon avis deux petites secondes, pour moi, dans télévision publique il y a public, le problème c’est que le public ne regarde pas cette émission ![...] Pour éclairer un peu le téléspectateur, ça n’a jamais marché sur France 3, arrêtez de me dire que ça a marché, ça faisait au mieux 7% de parts de marché, c’est une catastrophe, arrêtez ! [...] Sous prétexte que c’est une émission culturelle, on la laisse-là depuis 10 ans,arrêtez, arrêtez [...] Arrêtez avec votre culture s’il vous plait, je peux pas laisser passer ça. [...] Il ne faut pas comparer Yves Calvi qui fait 12 % de parts de marché tous les jours … Mon problème est que l’on ne doit pas laisser des émissions pendant 7 ans qui ont fait toutes les cases de France Télévision, on laisse trop de place à ces gens là, on donne une tribune toutes les semaines et moi ça m’énerve …
Cyril Hanouna


 

Après le débat entre Patrick Cohen et Frédéric Taddéi sur les invités de « Ce soir ou jamais », l’émission de France 2 du 15 mars a offert aux téléspectateurs l’occasion de constater qu’il y avait bien un problème.  Doit-on vraiment donner la parole à ceux qui soutiennent les thèses les plus extrêmes ?(…) La question qui se pose aujourd’hui est limpide : en son état actuel, « Ce soir ou jamais » assure-t-elle une représentativité des débats et des idées propres à notre société contemporaine digne de ce que l’on peut attendre du service public ?
Bruno Roger Petit

 


13/03/13


Selon Patrick Cohen (France 5), il existe des « cerveaux malades » qu’il faut censurer dans les médias.

 

Pour moi, il n’y a pas de liste noire [...]. Je m’interdis d’être le procureur ou le défenseur des uns et des autres, et surtout de censurer qui que ce soit à partir du moment où il respecte la loi [...]. “Ce soir ou jamais !” est l’émission la plus transgressive du PAF – Frédéric Taddeï

- On peut penser ce qu’on veut ? – Non !

Partager cet article
Repost0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 05:39

LU SUR CHRIST-ROI 

 

  • 1,2 Million de manifestants "oubliés"! 700 000 pétitions irrecevables! 
  • Interdictions de manifester! STOP! Le 24 Mars: La Manif pour Tous occupera Paris! 
  • Infos sur www.printempsfrancais.fr

 

Note de Christroi : Un printemps qui pour l'instant s'annonce réellement venir du bas et nom du haut de la pyramide, avec donc une chance de changer réellement les choses et pourquoi pas de renverser ce régime pourri... Quand la loi cesse de respecter la loi naturelle elle cesse d'être légitime.

 

Quelques citations à ce sujet :

 

"Il n'existe qu'une seule raison valable de refuser l'obéissance ; c'est le cas d'un précepte manifestement contraire au droit naturel ou divin, car là où il s'agirait d'enfreindre soit la loi naturelle, soit la volonté de Dieu, le commandement et l'exécution seraient également criminels." (Léon XIII, Encyclique Diuturnum, 1881).


"La société civile a été fondée pour protéger le droit naturel, non pour l'anéantir" (Léon XIII, Encyclique Rerum novarum, 1891).

 

"Lorsque la loi naturelle et la responsabilité qui en découle sont niées, la voie est ouverte au relativisme éthique individuel comme au totalitarisme politique." (Benoît XVI, lors de sa catéchèse pour l'audience générale Place St.Pierre, 16 juin 2010.)

Partager cet article
Repost0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 10:08
Partager cet article
Repost0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 06:00

D'Eric Martin sur Nouvelles de France :

"[...] Si elle ne veut pas que tout finisse beaucoup plus mal que nous l’aurions tous souhaité initialement, elle va devoir nous laisser manifester sur les Champs-Élysées. Car, même face à « seulement » 350 000 personnes, elle ne peut rien. Strictement rien. Et comme cette Méga-Manif pour Tous devrait rassembler beaucoup plus de monde (le nombre de TGV réservés atteint les 10 contre 5 pour le 13 janvier…), la Préfecture va devoir se rappeler qu’en France, c’est le peuple qui décide, pas la police ni le Gouvernement. Que ceux-ci n’existent et n’agissent que parce que nous le voulons bien et avec notre argent. À un million, il n’y a pas besoin de lancer des pavés pour avancer, forces de l’ordre devant ou pas. Alors, le 24, je manifesterai pacifiquement. Car les amoureux des libertés (dont celle de circulation) sont pacifiques. Mais attention, ils ne se laisseront pas agresser, par quiconque. Les amoureux des libertés dont je suis considèrent qu’ils disposent d’un droit à l’autodéfense quelle que soit la menace ou son auteur et que l’État n’est JAMAIS légitime à le restreindre. Le 24, donc, je manifesterai. Sur les Champs, pas ailleurs. Et je prendrai ma tente, des fois que la fête se prolongerait.

Les choses doivent être claires : je n’accepterai jamais la dénaturation du mariage par l’État, ne serait-ce que parce que le mariage ne lui appartient pas – il n’a pas attendu l’État pour exister - et quelques heures au commissariat (je rigole rien qu’en pensant au million d’interpellations que devrait réaliser la Préfecture, pour rester dans sa logique stupide), une garde à vue ou une amende sont bien peu de choses à côté de ce que je suis prêt à endurer pour défendre le mariage. Pas vous ? D’ailleurs, s’il persiste à vouloir gazer et rafler des personnes âgées et des enfants devant les caméras, le Gouvernement ne tiendra pas la journée. Ce serait la cerise sur le gâteau, vous ne trouvez pas ? Alors, le 24, tous sur les Champs !"

Partager cet article
Repost0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 06:47
"HAINE à tous les étages" dernier slogan socialiste!!!

FEMEN dit STOP à l'existence même de l'Église et de son. POPE NO MORE! WAR ON WOMEN NO MORE!  pic.twitter.com/aSxMzOPmsU

Voir l'image sur Twitter

Le communiqué commun de la Nouvelle Droite Populaire et de Synthèse nationale :

Un militant de la section des Hautes-Pyrénées du mouvement solidariste 3e Voie, Anthony, a été lâchement agressé lundi dernier par une bande constituée d’une quinzaine de nervis. Vue la gravité des blessures, plusieurs coups de couteaux, ses proches craignaient le pire (cliquez là). Mais, fort heureusement, dans un communiqué publié aujourd'hui, la direction de 3e Voie nous donne des nouvelles plutôt rassurantes d’Anthony.

Ce type d'agressions sauvages semble se développer depuis quelques mois. Rappelons les incidents qui se sont produits le 11 novembre dernier à Paris aux alentours de la salle où se déroulait notre journée de Synthèse nationale (cliquez ici), les tentatives d'agressions à la sortie de la messe pour le repos de l’âme de José Antonio Primo de Rivera et de celle du Général Franco à côté de l’église St Nicolas du Chardonnet en novembre aussi, et, plus récemment, l’attaque contre la salle où se tenait, quelques heures plus tôt, la réunion annuelle des Amis de Rivarol. Cela commence à bien faire !

Le pouvoir socialo-mondialiste, en pleine déconfiture, semble renouer avec les minables recettes d’un temps que l'on imaginait révolu pour tenter de museler l’opposition nationaliste, à savoir l’utilisation des bandes armées ethniques ou/et gauchistes. Qu’il se souvienne que cette méthode lâche n’a pas marché dans le passé… Qu’il sache que celle-ci ne marchera pas mieux aujourd’hui. Les nationalistes représentent la seule alternative crédible au Système mondialiste. Rien ne fera cesser notre combat pour sauver notre peuple et pour la renaissance de la France et de l'Europe.

La Nouvelle Droite Populaire (cliquez là) et la revue Synthèse nationale expriment, suite à cette agression, leur solidarité militante à 3e Voie et souhaite un rapide rétablissement à son adhérent agressé.

 

bitmap-270x270.pngVoici le texte du communiqué de Serge Ayoub, au nom de 3e Voie, à propos de l’état de santé d’Anthony :

Nous avons appris de source officielle la bonne nouvelle à l’instant. Le jeune Anthony qui s’est fait agresser parce qu’il a le malheur d’aimer son pays et d’en être fier, Anthony qui s’est fait poignarder dans le dos par une bande de quinze lâches antifas a survécu à ses blessures. Les témoins horrifiés par l’importante flaque de sang l’ont cru mort. La joie de l’annonce de sa survie ne doit pas occulter l’agression avec arme qu’a subie notre camarade et je tiens dès à présent, à remercier personnellement toutes les personnes anonymes et militantes qui nous ont soutenues dans cette épreuve. Source cliquez là

Lire aussi : la réaction de Richard Roudier du Réseau identitécliquez ici

Partager cet article
Repost0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 06:13
Bobards d'Or 2013 : le 19 mars à Paris

Bobards d’Or 2013 : le 19 mars à Paris

Pour la quatrième année consécutive, Polémia, le think-tank dirigé par Jean-Yves Le Gallou, organise les Bobards d’Or (www.bobards-dor.fr) le mardi 19 mars 2013.

Cette cérémonie satirique récompense les journalistes les plus habiles à désinformer pour servir le Système.
Chiffres arrangés, photos mal légendées, phrases tronquées, sources uniques… nombreuses sont les ficelles de ce totalitarisme doux, dont les mensonges répétés finissent par s’imposer dans les esprits et dictent les politiques de droite, comme de gauche.

Cette année, découvrez onze bobards, exemples de désinformation médiatique. Tel que  le « bobard total » lors de l’affaire Merah ; le bobard d’état civil ou le choix des prénoms politiquement correct pour les faits divers ou encore le bobard par noyade de l’information, pour les Pussy Riots, par exemple.

Cette année, découvrez onze bobards, exemples de désinformation médiatique.

Cette année, des bobards d’or hors normes…

Rendez-vous sur www.bobards-dor.fr pour découvrir chaque jour de nouveaux bobards en lice.

Comment se passe le choix des meilleurs mensonges ? C’est le public qui décide et l’élection se passe en deux temps :
- Dès le 4 mars, les internautes votent pour leur mensonge préféré sur le site des Bobards d’Or,
- Les 5 bobards ayant récolté le plus de votes la veille de la cérémonie seront en lice pour remporter le prix le 19 mars. Le public présent votera en direct.

Votez sur www.bobards-dor.fr
Inscrivez-vous sur notre site ou par courriel : contact@bobards-dor.fr pour participer à la cérémonie.

Si vous ne pouvez pas assister à la cérémonie, suivez-la sur internet ! Elle sera diffusée en direct sur NovopressFdesouche,Agence2presse et Nouvelles de France/ Délits d’images

Bobards d’Or : le 19 mars 2013, Salle Athènes service, 8 rue d’Athènes, 75009 Paris. Vous pouvez participer à la cérémonie : inscrivez-vous par courriel :contact@bobards-dor.fr. Site : www.bobards-dor.fr (vote ouvert à partir du 4 mars)

 

Partager cet article
Repost0
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 06:43
infolettre haut

Mohamed Merah.

Bernard Antony, président de l’AGRIF, communique :

 La triste commémoration des abominations perpétrées il y a un an par Mohamed Merah appelle un certain nombre de remarques et d’interrogations au-delà même de celles posées par les médias.

1) Pourquoi, avec tant d’obstination, après les bévues de la rue des rosiers, de la rue Copernic et du cimetière de Carpentras, si justement dénoncées par Maître William Goldnadel, s’être encore acharné fantasmagoriquement à n’enquêter que sur la piste invraisemblable de « l’extrême-droite » ?

Cette obsession a, ni plus ni moins, entraîné l’horrible massacre de l’école juive de Toulouse. En l’occurrence, des magistrats, des responsables de la police devraient répondre de cela pour faute professionnelle lourde devant les tribunaux.

2) Comment a-t-il pu se faire que le touriste terroriste Mohamed Merah ait pu se balader en taxi de Damas à Jérusalem sans qu’attention soit prêtée aux tampons qu’il avait, ou n’avait pas,  sur l’un ou l’autre de ses deux passeports, le français et l’algérien ? À l’évidence Mohamed Merah bénéficiait de la complaisance des « services » français et de la confiance crédule incroyable qu’ils ont obtenue de la part des « services » israéliens. Pourquoi s’attarde-t-on si peu sur ce fait ?

3) La mère de Mohamed Merah et le psychiatre qui l’avait suivi antérieurement en prison mettent en avant son déséquilibre psychique entraîné par « l’absence du père ». On apprécie cela à un moment où l’on exalte les familles monoparentales et la destruction de l’unité humaine pleinement réalisée dans le couple.

4) La mère de Mohamed Merah, et ce psychiatre, évoquent l’influence de la lecture du Coran chez son fils. Ne serait-il point temps de considérer l’importance des phénomènes de l’action psychologique dans le Coran et par le Coran, livre s’il en est de modélisation et légitimation de la violence dont les musulmans sont les premières victimes ?

La police de la pensée du politiquement correct va-t-elle encore longtemps censurer et punir toute réflexion scientifique sur cette question ?

Et surtout n'oubliez pas que les médias et certains politiques denonçaient l'extrème-droite, qu'ils croyaient que le tueur était un "blond aux yeux bleus" (voir TF1).Pourquoi n'y aurait-il pas de sanctions contre ces "salauds" qui haïssent la France et les français?

REVUE DE PRESSE!!!

A quelques semaines de l’élection présidentielle, l’affaire Merah est venue  « bouleverser » la campagne ; elle a suscité une série de bobards assez rocambolesque, partagée par de nombreux médias. Jugez plutôt.

 

Une du Nouvel Obs du 22/03 : « Juifs, musulmans, antillais : la République frappée au cœur ».

Une du Nouvel Obs du 22/03 : « Juifs, musulmans, antillais : la République frappée au cœur ».

1. Tout commence par l’assassinat de militaires dans le sud de la France. Plusieurs médias (Nouvel Obs, Figaro, Inrocks, L’Huma) les présentent comme antillais pour l’un, musulmans pour les autres. C’est un peu vite oublier que l’un d’eux, Abel Chennouf, est certes d’origine algérienne mais bel et bien catholique. Première erreur, sans doute due aux stéréotypes traînant chez les journalistes, assimilant nécessairement telle origine ethnique à telle religion. Ce que Nicolas Sarkozy a résumé par la pittoresque formule « musulman d’apparence ».

2. Le 19 mars, trois enfants et un adulte, juifs, sont tués devant une école confessionnelle à Toulouse. Deuil national. Les médias en profitent pour donner largement la parole aux professionnels de l’antiracisme (Jakubowicz, Sopo, Hayoun, BHL) qui, immédiatement et sans nuance, visent l’extrême droite et les idées identitaires.

Mélenchon envoie un twitt laconique, en écho à la polémique autour de la citation de Brasillach par Le Pen quelques jours avant : « Brasillach est servi » avec le « hashtag » Toulouse.

« Brasillach est servi »

« Brasillach est servi »

Le Point vend une « première piste » : « des soldats réputés néonazis ». Parmi les autres hypothèses envisageables, celle du « loup solitaire type Anders Behring Breivik » a la faveur des médias (Le Point,L’Huma). Soit des pistes très européo-centrées.

« des soldats réputés néonazis »

« des soldats réputés néonazis »

Les télévisions dressent même le portrait physique du tueur (petit rappel : il portait un casque !) : homme de type caucasien ou européen pour M6, un blanc aux yeux bleus pour France 2, « les yeux bleus sur un visage blanc » pour TF1.

Le 20 mars, Les Inrocks enfoncent le clou en relayant complaisamment les propos du « sociologue » Mucchielli : « Selon les premiers éléments de l’enquête, le meurtrier n’est pas un islamiste ou un banlieusard – les cibles favorites du débat public – mais une personne qui est apparemment issue d’un groupuscule néo-nazi », entretien illustré par la photo d’une banderole déployée par les associations UEJF etc. : « En France, on tue des noirs, des juifs et des arabes ».

« En France, on tue des noirs, des juifs et des arabes »

« En France, on tue des noirs, des juifs et des arabes »

3. Le 21 mars, coup de théâtre : le tueur serait un musulman d’origine maghrébine. La presse alors s’empresse de crier non aux « amalgames ». Les mêmes journalistes qui parlaient de militaires musulmans et d’écoliers juifs évoquent un « Toulousain de 23 ans » (Europe 1) « aimant le foot, les scooters et les sorties en boîte » (France 3).

Un « Toulousain de 23 ans » (Europe 1) « aimant le foot, les scooters et les sorties en boîte » (France 3).

Un « Toulousain de 23 ans » (Europe 1) « aimant le foot, les scooters et les sorties en boîte » (France 3).

Le ton change. On n’a plus affaire à un salaud nazi mais à « un enfant du mariage malheureux entre la France et l’Algérie » (Les Inrocks, 27 mars). Un « visage d’ange d’une beauté sans nom » (Libération, 22 mars 2012).

On n'a plus affaire à un salaud nazi mais à « un enfant du mariage malheureux entre la France et l'Algérie »

Pire, certains médias continuent d’entretenir le doute : pour Le Canard enchaîné, « Le tueur de Toulouse sent le nazi » ; la Une de Charlie Hebdo caricature Jean-Marie Le Pen, lui prêtant ces mots : « Tuerie antisémite de Toulouse, c’est un point de détail de la campagne » ; Le Monde, lui, parle encore des « néo-nazis » tout en concédant que « ce n’est pas la piste principale » (sic).

Un « Bobard total » : l'affaire Merah

Un « Bobard total » : l'affaire Merah

Un « Bobard total » : l'affaire Merah

4. Le traitement bobardier de l’affaire, au fond, est résumé par ce tweet de Nicolas Chapuis (Nouvel Obs, ex-Libé), qui sonne comme un aveu : « Putain ! Je suis dégoûté que ce ne soit pas un nazi ! » – et son collègueTristan Dessert de lui répondre : « Ça aurait été effectivement plus simple. »

« Putain ! Je suis dégoûté que ce ne soit pas un nazi ! » « Ça aurait été effectivement plus simple. »

« Putain ! Je suis dégoûté que ce ne soit pas un nazi ! » « Ça aurait été effectivement plus simple. »

 

Partager cet article
Repost0
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 07:23

lu sur le site contre-info

Femen : des militantes du RF Paris se rendent à leur local

Communiqué du Renouveau français :
« Il y a quelques jours, une quinzaine de militantes du RF Paris ont envahi le local de la milice extrémiste antichrétienne « Femen » (grassement subventionnée par de discrets oligarques).

Cette première action est une « déclaration de guerre » à la bêtise et à la haine qu’incarnent les Femen, sous le vocable trompeur de « féminisme ».
Les Françaises sont dans leur très grande majorité plus proches des valeurs que défendent nos militantes, que de celles d’une minorité de bobos libertaires.

Les VRAIES femmes n’ont pas dit leur dernier mot.
Non, les Fem’haine ne défendent pas les femmes, mais seulement la vulgarité et la haine du christianisme. »

Partager cet article
Repost0
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 09:05
Du "mariage homosexuel" à la polygamie...

mariagehomopolygamie.jpgBoris Dittrich, "père du mariage pour tous aux Pays-Bas", confie au site Yagg (LGBT) que la prochaine étape (après la dénaturation du mariage) est bien la reconnaissance de l'union de plus de deux personnes. Dans cette vidéo, vers 3mn45.Cliquez sur le lien.

(signalé par le Salon Beige)

Partager cet article
Repost0
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 08:58
L’arrogance de Jamel Debbouze ne passe plus

8 mars 2013

L’arrogance de Jamel Debbouze ne passe plus

PARIS (NOVOpress) – L’arrogance de Jamel Debbouze fait grincer de plus en plus de dents. Les critiques pleuvent depuis la prestation de l’ami de Nicolas Anelka lors de la 38èmecérémonie des Césars, le 22 février dernier. Jamel Debbouze avait brusquement interrompu un ingénieur du son exprimant son inquiétude face aux conséquences économiques de la crise pour les intermittents du spectacle. Jean-Pierre Bacri a confié sur France 5, mardi, son écœurement : « C’est vraiment lamentable de faire ça ».

 

De son côté, l’actrice Agnès Jaoui a déclaré au sujet du comportement prétentieux de l’humoriste : « Il y a un moment où les gens ne se rendent plus compte de rien. Ils sont entre eux. Je me suis vue au bout d’un moment ne plus me rendre compte et être dans une bulle dorée. Là c’est un exemple de ça, c’est d’une tristesse absolue ».

Fin décembre, Jamel Debbouze s’était cette fois moqué des habitants du Doubs en déclarant : « Ils sont moches, les gens à Montbéliard. Quand j’y ai été, je me suis dit le nuage de Fukushima, il s’est arrêté au centre-ville. Il s’est passé quoi là-bas ? » Un tel délit de faciès aurait fait un tollé au sein du microcosme intellectuel parisien si une telle remarque avait visé Jamel Debbouze.

Crédit photo : DR

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement
 

 

 

 

Texte Libre