Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 17:52
Partager cet article
Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 12:46
 
Bernard Antony, président de l’Agrif, vient de diffuser le communiqué qui suit.

L’AGRIF et ses avocats constatent les faits suivants :

Un peu partout, des forces de police et de gendarmerie sont détournées par le gouvernement Hollande à des fins de répression idéologique contre l’immense mouvement d’objection de conscience morale face à la loi radicalement antihumaine imposée par la dictature LGBT-OGM.

Le pouvoir provisoirement en place emploie contre ce mouvement de défense de la dignité humaine toute la panoplie des moyens des régimes totalitaires :

● Déshonorante tentative d’instauration d’un climat de peur par le ministre des gaz et matraques, Manuel Valls, pour essayer, en vain, de dissuader les familles de venir clamer leur détermination de ne pas accepter une loi de désintégration de l’humanité.

● Arrestations nombreuses, incessantes et totalement arbitraires de personnes pacifiques, pour simple « délit de bonne gueule », ou par exemple pour simple port de vêtements siglés « la Manif pour tous », voir pour simple port d’un drapeau français, manifestement non prisés par les ministres de la dictature socialiste et de l’écologie subvertie.

● Cas de mères de familles attendant leurs enfants à la sortie des écoles, ignoblement embarquées dans les fourgons par de pauvres exécutants sans souci des droits des personnes et du sort des enfants ;

● Placements sur écoutes, filatures, arrestations, rétentions, mises en garde à vue à des fins d’intimidation et de fichage, et en violation flagrante du droit se succèdent ainsi comme aux époques annonciatrices des persécutions jacobines, nazies et communistes.

Cependant, la police et la gendarmerie ne font plus face à la délinquance grandissante dont on occulte des faits très graves. Et rien n’est fait contre les actes de profanation d’églises et de cimetières qui se multiplient et contre lesquelles, malgré les plaintes de l’AGRIF, les enquêtes ne sont pas diligentées.

Les dirigeants et avocats de l’AGRIF constatent, comme des millions de Français, que l’actuel gouvernement, imposant une loi immorale de déni d’humanité par tous les moyens de manipulation et de violation d’une authentique démocratie respectueuse de la loi morale naturelle et éternelle, s’est enfermé dans l’illégitimité et sombre désormais dans l’illégalité la plus grossière.

Ils vont riposter à cette situation d’iniquité par tous les moyens de justice et de droit encore subsistants et en appellent aux magistrats protecteurs de la défense des libertés.

Les forces de l’ordre sont aujourd’hui employées à des missions de répression et d’intimidation des honnêtes gens qui ne réclament que de pouvoir s’exprimer.

Elles savent pourtant que prévaut désormais fermement depuis 1945 dans le droit international et national la doctrine dite des « baïonnettes intelligentes ». Celle-ci dispose que les agents de l’État sont responsables pénalement s’ils exécutent des ordres manifestement illégaux (article 122-4 du Code Pénal), notamment les atteintes arbitraires à la liberté individuelle qui sont réprimées par l’article 432-4.

Ce dernier article fait encourir 7 ans d’emprisonnement aux auteurs et aux donneurs d’ordre portant atteinte arbitrairement à la liberté individuelle.

Des dizaines de plaignants, notamment soutenus par l’AGRIF et assistés par ses avocats, et bien d’autres encore en concertation avec eux, vont saisir dans les prochains jours les instances judiciaires de plaintes contre les atteintes aux droits les plus fondamentaux de la personne humaine.

Partager cet article
Repost0
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 14:27

 Rafle devant le lycée Buffon à Paris

Pour port (illégal ?) de sweat… Des mères de familles ont été embarquées alors qu’elles venaient chercher leurs enfants… qui resteront abandonnés à la sorties des classes !

0

1

Interpellations de jeunes gens dont un portant le sweet de LMPT, en bas du bd Pasteur. Ils arrivaient tranquillement par la rue de Rennes. Après avoir subi un contrôle d’identité, ils ont été embarqués dans un car de la police.

2
Un jeune homme qui allait prendre le métro a été arrêté et après vérification d’identité, embarqué dans le panier à salade. Son crime ? Etre là au mauvais endroit au mauvais moment.

D’un lecteur :

« Sortant d’un Rdv à Montparnasse, aux alentours du métro Sevres Lecourbe, une quarantaine de cars de Crs et gendarmes mobiles… En tenue de combat… J’ai cru à un attentat dans le métro… Juste Pepere en promenade… »

Manuel Gaz peut invoquer la présence d’extrémistes de droite, plus personne ne le croit.

0

2

Témoignage d’un lecteur :

« Cet après-midi 15h, François Hollande se rendait au lycée Buffon. Ayant appris que LMPT s’y retrouvait et habitant justement le quartier, j’ai endossé mon sweat LMTP et suis partie avec mon enfant de cinq mois en poussette. Arrivée au carrefour du boulevard Pasteur et de la rue de Vaugirard, j’ai été immédiatement arrêtée par un CRS qui souhaitait que j’ouvre ma veste pour montrer mon sweat. En voyant le symbole de la famille sur le mien, il m’emmena directement sur la place, devant l’entrée de la ligne 6 du métro où une vingtaine de CRS encerclaient….une vingtaine de personnes. Petit à petit, d’autres manifestants se sont joints à nous, tandis que le nombre de CRS s’élevait de plus en plus, élargissant le cercle qui nous entourait tout en le rendant de plus en plus infranchissable. Au bout d’un moment, les CRS ont bloqués les accès aux rues adjacentes, nous enfermant petit à petit sur la place. Seules les femmes avec poussettes étaient autorisées à sortir. Un jeune manifestant m’a demandé de passer avec lui mais les CRS refusaient le passage de toute autre personnes. Ainsi toutes les personnes restantes, sciemment bloquées, ont elles été parquées dans des cars de police. Les CRS, interpellant gratuitement toutes ces personnes « emprisonnées », ont ainsi remplis trois paniers à salade…qui résonnaient des voix chantant la « Marseillaise », des cris « Taubira, ta loi, on en veut pas ! », « Hollande démission ! » et autre « dictature socialiste ! ». Je ne peux que saluer le sourire, la docilité et surtout la ténacité solide mais douce de ces interpellés. »

Bilan : 93 interpellations, dont 1 prêtre, 1 femme enceinte, 1 aveugle et 8 mineurs ! Ils sont au commissariat du 18e à Paris : 01 53 09 24 70.

Partager cet article
Repost0
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 14:07

Dimanche 26 mai aux Invalides, après les avoir gazé, des forces de l’ordre lancent des bouteilles en verre sur les manifestants.

Publié dans 
Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 13:29

Hier, alors que le gotha culturello-mondain se mirait le nombril à Cannes à travers les caméras et les téléobjectifs des médias aux ordres et consacrait un film célébrant les moeurs des invertis,un pur film pour détraqué mental, tous les pédérastes,gouines,pédophiles et détraqués sexuels étaient présents.

DSK au milieu du biotope cannois

 

 l'autre France,la vrai incarnée, soucieuse de défendre la famille et de protéger la jeunesse défilait à Paris contre la loi sur le mariage des invertis.

Si la Providence avait voulu nous faire un clin d’œil elle n’aurait pas agi autrement.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 07:14
La Manif pour Tous, un vrai succès pour Le Parisien

PF

 

Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 07:06

                             IMG_1620 (Copier).JPG

civitas,printemps français,alain escada,loi taubiraCet après-midi, sans se laisser impressionner ou démotiver par les mises en gardes injustifiées des idéologues clivants qui composent actuellement le gouvernement, environ dix mille défenseurs de la famille, auront répondus présent avec enthousiasme et détermination à l'appel de CIVITAS.

En manifestant cet après-midi aux cotés de Civitas et de nombreuses autres associations entre la place Catroux et Opéra, ces très nombreux catholiques et patriotes français souhaitaient marquer leur attachement au mariage, à la Famille et aux valeurs qui sont l'âme de notre Pays et qui ont fait la grandeur de notre civilisation. 

Cette après-midi aux côtés de Civitas, ces ambassadeurs du Pays réel ont voulu exprimer avec détermination et sans concession leur colère vis à vis du mépris et de l'autisme dont le Gouvernement et le législateur font preuve à leur égard en mettant tous les moyens en oeuvres pour détruire la famille. 

C'est la France laborieuse et toujours silencieuse, la France des oubliés, qui est venue courageusement cet après-midi de tout le territoire national pour exprimer publiquement sa vive inquiétude concernant l'avenir de la Nation, en considérant les conséquences dramatiques pour la société de la destruction de la famille voulue et imposée par le gouvernement avec l'infâme loi Taubira.  

Notre manifestation s'est déroulée  dans le calme et la bonne humeur jusqu'à ce que la police, sans aucun motif et sur l'ordre express de la préfecture, ne procède à des encerclements de plusieurs groupes de manifestants pacifiques en vue de contrôles d'identité injustifiés et d'interpellations arbitraires.
Démontrant de nouveau que la provocation gratuite et la volonté de créer des débordements ne sont pas de notre fait.

Quarante cinq ans après mai 68, l'infâme loi Taubira et les inavouables projets pour la société de la "révolution légalisée"  incarnée par ce gouvernement  ne représentent  finallement  que le désordre légalisé. Cette loi s'opposant si clairement au bon sens élémentaire et au bien commun de la société, elle en devient par là illégitime et en aucun cas nous ne considérerons lui devoir ni obéissance ni respect.  

Cette inique loi Taubira, héritière de l'idéologie soixante-huitarde et nihiliste, n'est en fait que le premier acte d'une tragédie nationale qui au nom de l'égalité, privera certains enfants du droit naturel et inaliénable d'avoir un papa et une maman puis débouchera inévitablement sur la marchandisation du corps humain avec la gestation pour autrui (GPA). Parallèlement, la vulgarisation large, obligatoire et préméditée de l'idéologie du Gender par l'éducation nationale privera les enfants de leur liberté et de leur avenir en les laissant sans repères moraux ou de bon sens dans une société de consommation toujours plus cruelle et sans pitié.

Ce 26 mai ne marque donc que le début d'une mobilisation déterminée et persévérante pour la défense du bon sens élémentaire, du mariage, de la famille, des enfants, et de la France !
 
Ce 26 mai marquera la métamorphose de ce printemps français en un premier et véritable sursaut contre-révolutionnaire. C'est à dire la réaction du bon sens, de l'ordre naturel et chrétien face à la révolution légalisée qui tente encore et toujours de s'imposer par la force et la violence.

Nous ne lâcherons rien! Restons mobilisés!

Le mot d'ordre reste le même: Du balai aux ennemis du mariage, de la famille et de la France.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 06:54

A
ucune casse, aucune dégradation, mais deux cent quatre-vingt-treize personnes ont quand même été interpellées, dont 231 placées en garde à vue, lors des différents cortèges d'opposants au mariage homosexuel, a annoncé la préfecture de police de Paris.
Par comparaison, Valls n’avait réussi qu’à faire attraper 3 personnes lors des émeutes du PSG qui avaient vu le saccage et le pillage de tout un quartier. Et encore, selon les informations en cours, les trois personnes en question n’y étaient apparemment pour rien. Comme d’habitude : deux poids, deux mesures. « Ah, ce Valls, quel homme ! » dirait Jack Lang.¢

La Préfecture de Police de Paris s’est une nouvelle fois ridiculisée en « estimant » la participation à 150 000 opposants au mariage homosexuel, dans les trois cortèges qui ont parcouru dans le calme mais la ferveur, hier, les rues de Paris, jusqu'à l'esplanade des Invalides.
Pour leur part, mais photos et vidéos à l’appui, les organisateurs en revendiquent « plus d'un million ».
Parmi la foule, des responsables politiques de l'UMP et du FN, ont défilé, en profitant pour dénoncer la politique de Hollande, au-delà de la loi Taubira.
Quelques heurts spectaculaires et bruyants ont éclaté peu après la dispersion de l'essentiel des manifestants. Mais sans aucune gravité ni aucune casse, ni aucun blessé. Il est vrai que les jeunes du Renouveau Français et lesJeunesses Nationalistes n’ont rien de commun avec la racaille !

C’est peut-être d’ailleurs pour ça que Valls s’en donne à cœur joie. « À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. »


Néanmoins, c’est là que la police a procédé à l’interpellation de 293 personnes dont 231 ont été placées en garde à vue. «Ça vous n’osez pas le faire dans les banlieues, salauds!», leur criaient des personnes assistant à ces arrestations, tandis que d'autres entonnaient la Marseillaise.

GÉNÉRATION IDENTITAIRE OCCUPE LE TOIT DU SIÈGE DU PS

De leur côté, 19 militants de Génération identitaire, mouvement coutumier des coups spectaculaires et bon-enfant, ont envahi dans l’après-midi une terrasse sur le toit du siège du Parti socialiste. Ils y ont déployé une banderole portant « Hollande démission » et les CRS les ont délogés peu après sans aucune bagarre.
Ce qui n’a pas empêché Harlem Désir, commentant « l’événement », de jouer les anciens combattants et de parler d’« atteinte intolérable à la démocratie ». Ces gens-là aiment bien parler de dangers ou de violences qui n’existent pas pour tenter de se faire passer pour courageux.¢

Bruyant, spectaculaire, mais ni casse ni dégradation !
Partager cet article
Repost0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 06:46

 

LE PRESIDENT ALGERIEN

ABDELAZIZ BOUTEFLIKA

SE FAIT SOIGNER EN FRANCE et

personne n'en parle dans la presse aux ordres.

 

Abdelaziz Bouteflika

 

Alors que le régime algérien ne cesse de dénoncer depuis 50 ans « les méfaits de la colonisation » et d’exiger de la France la « repentance » pour les « atrocités commises durant la période coloniale (sic) », le Président Bouteflika a choisi de se faire soigner, pour la seconde fois,dans les hôpitaux de l’ex colonisateur Français. En effet, bénéficiant depuis le 27 avril, de soins intensifs au Val-de-Grâce, il a été transféré, le 21 mai, à l’Institution nationale des Invalides (INI) spécialisée dans la réadaptation fonctionnelle et les séjours médicalisés et de convalescence.

            Il est tout de même surprenant que le Président algérien, ancien cadre du FLN durant le conflit algérien, ait refusé toute hospitalisation dans les hôpitaux d’Alger dont la qualité était universellement reconnue durant la présence française. La raison ? La décrépitude –voire, la déliquescence- des infrastructures hospitalières en Algérie qui, en 50 ans, n’ont bénéficié –en dépit de la manne pétrolière- du moindre entretien ni de la moindre modernisation.

Ceci étant, je m’interroge cependant –en dépit des allégations émises par certains médias- sur les conditions financières de l’hospitalisation du chef d’Etat Algérien… En effet, il faut savoir que la dette algérienne auprès des hôpitaux français atteint déjà plus de 20 millions d’euros, ce qui fait de l’Algérie le premier débiteur de la France qui devient soudainement « fréquentable » dès lors qu’elle soigne ou rend service aux apparatchiks du FLN… Pouvons-nous espérer, dans la période de crise et d’austérité que nous traversons, voir, enfin, cette créance honorée ?…

José CASTANO

joseph.castano0508@orange.fr

Partager cet article
Repost0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 13:12

En apéritif à la grande manifestation de demain, le Printemps français,  menacé de dissolution par Manuel Valls, a pris pour cible le Grand Orient hier à paris. Cela faisait bien longtemps que la maçonnerie n’était plus mise en cause, elle qui constitue l’un des foyers purulents de la mise en esclavage des peuples.

Quelques photos glanées sur le Salon Beige

Rue Cadet:

0

Les Hommens :

1

1

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement
 

 

 

 

Texte Libre