Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 08:00

MAFIA ROSE ......suite.

pour la 1ère partie,lire:DALONGEVILLE, LE REPENTI DE LA MAFIA ROSE.

 

Gérard Dalongeville, que la justice aurait mieux fait de laisser croupir en prison ... a choisi le moment, à 3 mois des élections et alors que François Hollande pavane toujours en haut des sondages, pour jeter un pavé dans la mare. Placé en détention provisoire le 9 avril 2009, mis en examen pour détournement de fonds publics, corruption, faux en écriture privée et usage de faux, favoritisme et recel de favoritisme, l'ancien professeur de gestion (ce qui a son importance !) et ex-maire socialiste de Hénin-Beaumont est accusé par le Procureur de la République, depuis près de trois ans, d’avoir mis en place un système de corruption et de financement occulte du Parti Socialiste.
... Il a pendant quinze ans tout sacrifié, dans ses coups les plus tordus, pour escroquer des fonds aux entreprises au profit du Parti. C'était hier. Aujourd’hui, il se lâche, se libère. Il refuse d’être le seul à payer. Il dénonce dans un livre -"Rose Mafia" chez Jacob-Duvernet- sur le fonctionnement du PS dans le Pas-de-Calais, « un système pourri jusqu’à la moelle ».
Pour Dalongeville, François Hollande, premier secrétaire du PS à l’époque, était forcément au courant des magouilles de la Fédération du Pas-de-Calais. Source
 

Les faits évoqués par Dalongeville semblent démontrer que les vieilles habitudes de la magouille politique ont la vie dure : emplois fictifs, enveloppes et valises de billets, marchés publics truqués, surfacturation dans les magazines municipaux,... Toutes les vieilles ficelles y passent avec suffisamment de détails pour que la justice ait décidé d'ouvrir une enquête suite aux révélations faites dans le livre.

Et l'ancien élu socialiste d'évoquer également d'étranges déplacements au Luxembourg de son adjoint qui auraient eu pour objet le "financement du PS" sans qu'il soit très clair si Gérard Dalongeville, qui affirme avoir des preuves de ce qu'il avance, vise la fédération du Pas-de-Calais ou le PS national. Source

Dans un communiqué du 20 février, Steeve Briois, conseiller municipal d’Hénin-Beaumont, secrétaire général du Front National, explique que lui-même et Marine Le Pen "pressentaient que l’affaire Dalongeville n’était que la partie émergée de l’iceberg. Ils ne doutent pas un seul instant que ce document mettra en cause le Parti socialiste dans sa globalité, tant au niveau local que national, et qu’il mettra en lumière les vicissitudes d’un système qui a de très loin dépassé les frontières d’Hénin-Beaumont. Il ne fait aucun doute que le Conseil régional du Nord Pas-de-Calais, les conseils généraux et les diverses collectivités locales tenus par les barons locaux doivent déjà trembler. Par ailleurs, Steeve Briois et Marine Le Pen entendent bien renvoyer François Hollande, alors premier secrétaire du Parti socialiste et soutien avéré de Dalongeville, à ses responsabilités." (Fin de citation)   
  
Martine Aubry a pris ses précautions, mercredi 22 février, en affirmant que Gérard Dalongeville n'était "pas crédible" et qu'il a été "mis en examen pour corruption" :

 

"J'ai vu la situation dramatique de sa ville, avec des marchés publics, avec des factures non payées, avec une population, un budget qui n'existait plus, un nombre de fonctionnaires qui avait augmenté de façon énorme avant les élections. Tout cela je l'ai vu. Donc pour moi monsieur Dalongeville n'a pas de crédibilité. Je ne l'entends pas, je ne l'écoute pas", a-t-elle déclaré lors de l'émission « Questions d'Info » LCP/France Info/Le Monde/AFP.

 

« Gérard Dalongeville, je ne vous dis pas la liste des éléments pour lesquels il est mis en examen aujourd'hui. Il a d'ailleurs fait de la prison. Il vient d'être libéré il y a quelques mois de détention préventive. Donc je connais, et je ne m'exprime pas, présomption d'innocence, mais en revanche je connais la situation d'Hénin-Beaumont, parce que j'ai travaillé avec le nouveau maire, qui est venu me voir en tant que présidente de la communauté urbaine de Lille en me disant: "venez
m'aider" », a-t-elle ajouté.
La première secrétaire a rappelé avoir mis en place « une commission d'enquête, présidée par Alain Richard » (ancien ministre et actuel sénateur du Val-d'Oise) pour examiner la situation de la fédération PS du Pas-de-Calais. « Si on trouve des choses qui concernent le Parti socialiste », a-t-elle promis, « qu'il y ait des élus, qu'il y ait des pratiques qui soient illégales et illicites, je suis la première - et d'ailleurs François Hollande le propose, si un élu est condamné pour corruption -, à demander qu'il soit inéligible pendant 10 ans, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui ». « Donc pour moi il n'y a aucun problème », a conclu la maire de Lille." (Fin de citation) Source

Partager cet article

Repost 0
Published by over - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement

 

 

 

 

Texte Libre