Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 14:42
L’opération armée contre l’Iran aura des conséquences sérieuses pour l’économie mondiale, avertissent les experts. Les troupes de cyberdéfense sont formées dans la République islamique, la défense des installations nucléaires est renforcée. On n’exclut pas une attaque préventive contre l’adversaire. Les Etats-Unis, la Chine et la Russie se prononcent contre l’emploi de la force par Israël.
Il est possible qu’en cas d’une attaque contre les installations nucléaires iraniennes, le prix du pétrole atteigne 300 dollars un baril, estime l’expert pour la sécurité internationale du département d’Etat américain Joseph Cirincione. Selon lui, loin de contribuer à régler la crise autour de la République islamique, l’opération armée marquera le début d’une guerre d’envergure dans la région et poussera l’Iran à précipiter la fabrication de la bombe nucléaire. 

Les Etats-Unis essaient de persuader Israël que l’emploi de la force contre Téhéran n’a pas de perspectives et il faut régler le problème nucléaire iranien par les moyens diplomatiques. Le conseiller du président des Etats-Unis pour la sécurité nationale Thomas Donilon a envisagé cette possibilité en s’entretenant à Jérusalem avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministre de la défense Ehud Barack. Barack Obama a invité Netanyahu à se rendre aux Etats-Unis le 5 mars.  

Selon la Chine, les attaques israéliennes contre l’Iran entraîneront les bouleversements dans la région, a déclaré le porte-parole du ministère chinois des AE Zhou Enlai. Selon le représentant permanent russe à l’ONU Vitali Tchourkine, Moscou déploie les efforts en vue d’éviter l’emploi de la force. L’administration israélienne n’exclut pas un tel scénario. 

Le marché mondial attend depuis plusieurs mois une attaque contre l’Iran, a dit l’expert du Fonds de sécurité énergétique nationale Alexandre Passetchnik : 

Israël verse de l’huile sur le feu en essayant de persuader ses alliés : les Etats-Unis et la Grande-Bretagne  de la nécessité d’ouvrir un front militaire contre l’Iran. Les bourses mondiales des matières premières sont dans l’expectative. Cela entraînera inévitablement la montée des prix. La présence américaine dans le Golfe est renforcée ce qui traduit les préparatifs à une guerre. 

Téhéran se prépare sérieusement à l’opération. Le général Mohammad Hejazi, l’un des leaders des gardiens de la Révolution islamique, a déclaré que son pays pouvait infliger un coup préventif à l’adversaire si ses intérêts nationaux étaient mis en cause. Au micro l’orientaliste Vladimir Sajine :   

La déclaration de Hejazi fait partie de la guerre psychologique et propagandiste contre les opposants. Il essaie d’intimider l’opinion mondiale en annonçant tantôt l’arrêt de livraisons de pétrole à la France ou à la Grande-Bretagne tantôt les attaques préventives.

L’Organisation du Traité sur la sécurité collective dont la Russie est membre espère qu’il n’y aura pas d’attaques contre la République islamique. Le secrétaire général de l’OTSC Nikolaï Borguja a, néanmoins, déclaré que l’Organisation appliquait les mesures par crainte d’aggravation de la situation. 

Pour prévenir l’accentuation de la crise Téhéran devrait coopérer avec la délégation d’inspecteurs de l’AIEA qui est arrivée il y a plusieurs jours en Iran. Or, à en juger d’après l’expérience d’entretiens des autorités iraniennes avec l’Agence, cette perspective est illusoire.

http://french.ruvr.ru/2012_02_22/66651519/

Partager cet article

Repost 0
Published by over - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement

 

 

 

 

Texte Libre