Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 08:18

lu sur christroi

Vend--en-des-Arm--es-catholiques-et-royales.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous lisons dans Le Monde du 8 avril que « l'UMP et la "Manif pour tous" désavouent le Printemps français ». La "Manif pour tous" a publié, dimanche 7 avril un communiqué condamnant l'utilisation de ses affiches, par le Printemps français, évoquant un "acte de vandalisme", et dénonçant "cette nouvelle tentative de l'assimiler à des actions qu'elle ne cautionne pas". Elle a annoncé qu'elle allait porter plainte contre le collectif de cette dernière.

 

Cette fracture au sein des défenseurs du mariage naturel doit être analysée sous l'angle religieux et non plus seulement civil. Nous souhaitons ainsi apporter une base doctrinale solide au Printemps français.

 

 

"Si nous faisons tous comme ont fait nos frères, si nous ne luttons pas contre les nations pour notre vie et nos observances, ils auront tôt fait de nous exterminer de la terre"  

(I Maccabées II, 39).


D'un côté il y a les partisans d'une approche légaliste (la loi civile passe avant la loi naturelle, approche maçonnique, c'est celle de la Manif pour tous, porte ouverte à la validation de tous les totalitarismes...) et de l'autre côté du Rubicon, il y a les tenants d'une approche plus musclée, légitimiste (la loi naturelle passe avant la loi civile... approche catholique, c'est celle du Printemps français) qui, selon Le Monde, « commence à inquiéter les autorités. »

 

Dans cette affaire, quelle conduite devons-nous tenir ?

 

Au plan tactique, il faut soutenir les deux pôles de l'action visant à la défense du mariage naturel.

 

Il faut, d'un côté, défendre la position de la "Manif pour tous" et ses appels à l'expression non-violente de l'action politique, principe de non-violence infusée de l'Evangile ("qui vit par l'épée périra par l'épée". Matthieu, XXVI, 52).

 

La "Manif pour tous" est dans son rôle quand elle rassemble et unifie le mouvement dans une action politique non-violente et pacifique (nous n'avons pas dit "pacifiste", ce n'est pas la même chose...) Ce principe de non-violence pacifique s'oppose directement à la violence des tenants du Nouvel Ordre Mondial (violences financière, économique, policière et politique).

 

D'un autre côté, à partir du moment où la violence du Régime marche sur la loi naturelle il cesse d'être légitime(c'est toute la doctrine sociale de l'Eglise). La fin dernière qui est le Bien commun n'est plus possible dans de telles conditions et la révolte (y compris violente) devient légitime si aucun autre moyen n'est plus envisageable et si tous les autres moyens ont été utilisés (ici c'est le cas : manifestations, pétitions... n'ont servi à rien si ce n'est à renforcer la violence policière du Régime.)

 

Rappels des principes de la "guerre juste"


Les théologiens, à la suite de saint Thomas d'Aquin posent six conditions pour qu'une guerre soit juste.



1/ Il faut une intention droite

 

Sont absolument illégitimes et très gravement, toutes révolutions fomentées par ambition personnelle, intérêt financier d'un individu ou d'un trust… Avis à Jean-Luc Mélenchon et son 5 mai 2013... Ou tout autre meneur qui jouerait le jeu de l'Oligarchie...



2/ Il faut une cause juste

 

Etaient légitimes le soulèvement de la Vendée (défense de la liberté religieuse et de la liberté de conscience contre les empiètement totalitaires de la Convention dite "nationale" de 1792), le soulèvement des chrétiens libanais contre l'alliance syro-palestinienne, celui des Noirs du Sud du Soudan contre les persécuteurs musulmans du Nord (byzarrement, l'O.N.U. ne s'en occupa pas ou y a renoncé....), celui des Cristeros au Mexique, etc…

 

Pour que la cause soit juste, il faut que le bien commun du pays ou le bien commun d'une minorité légitime soient attaqués.

 

Le bien commun des enfants est une cause juste. La doctrine de l'Eglise enseigne que la justice c'est la vertu qui rend à chacun ce qui lui appartient. 
 

 

3/ Cela doit être le seul moyen

 

Tous les autres moyens ou efforts pour la justice doivent avoir été épuisés, et ceci en un laps de temps raisonnable.

 

Ce sera bientôt le cas du projet de loi totalitaire (anti-naturel) dit du mariage "pour tous" (pour une minorité en réalité) qui passe actuellement devant le sénat.


4/ Il faut un espoir raisonnable de victoire

 
C'est l'aspect pragmatique de la légitimité d'un coup d'Etat : il ne faut pas qu'il apporte un mal plus grand !... Avis au "Printemps français" : il doit se trouver un chef et un meneur qui saura mener le mouvement uni dans la diversité légitime, à son terme (retrait du projet de loi totalitaire, suppression du Régime totalitaire.)


5/ Il faut des moyens non intrinsèquement mauvais

 

La fin ne justifie pas les moyens ! Il serait illégitime de séparer définitivement des familles, de castrer des groupes, de gazer ou supprimer une ethnie...

6/ Il faut des moyens proportionnés à la cause défendue

 

Sont à exclure : la trahison, les armes causant des destructions massives ou des souffrances disproportionnées (Napalm, gaz...), s'attaquer aux civils (non-combattants), bombarder des zones résidentielles ou des villes entières (Dresde, Hiroshima, Bagdad, Gaza...)

 

Seule la religion catholique a toujours su maintenir dans la concorde des nations ou des ethnies différentes.

 

Ex: Les empereurs très catholiques d'Autriche régnaient sur une mosaïque de peuples différents et de religions (catholiques, protestants, orthodoxes et musulmans...) différentes, maintenant la paix, comme "princes de leurs peuples". La chute de l'empire en 1918 sema divisions, haines et guerres...

En Afrique du Sud, et plus largement dans toute l'Afrique, le racisme est la source de la guerre civile continuelle entre les ethnies noires.

Ex: Dans les années 60, Prétoria voulut nationaliser et laïciser toutes les écoles; pour être sûr de réussir, on augmentait trois fois la paye des maîtres qui entraient dans le jeu. Toutes les écoles protestantes cédèrent, mais pas les catholiques. Résultat : la haine raciale sévit chez les protestants (majoritaires), tandis que les zoulous se catholicisent en grand nombre et sont l'ethnie la moins raciste de toutes, et ils optent pour la solution non-violente dans la recherche de l'équilibre si délicat entre les races dans le pays."


(Source: Réflexions tirées de l'ouvrage du R.P. Marziac, ancien Missionnaire, "Précis de la doctrine sociale de l'Eglise à l'usage des chefs d'Etat", Préface et textes de son Excellence Monseigneur Marcel Lefebvre, Editions Pontificales suppléantes, Caussade 1991, p. 81-83.)


Dans l'Evangile, on vint trouver saint Jean-Baptiste pour connaître son avis sur le métier des armes, il répondit très clairement que le métier des armes n'est pas interdit : « Et des soldats aussi l’interrogeaient, disant : Et nous, que ferons-nous ? Et il leur dit : N’usez de violence ni de fraude envers personne, et contentez-vous de votre paye... » (Luc III, 14).

 

- Finissons-en avec les totalitaires, les hypocrites et l'Oligarchie ! (Rappel de propositions)

Partager cet article

Repost 0
Published by over - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement

 

 

 

 

Texte Libre