Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 09:19

Ancien député du Nord et chroniqueur très apprécié aux Nouvelles de FranceChristian Vanneste sort cette semaine un livre intitulé M… au lobby gay !. Rencontre avec un homme qui n’a pas sa langue dans sa poche et à qui personne ne dicte ce qu’il doit penser :

M... au lobby gay !M… Au lobby gay !, pourquoi ce titre choc ?

Le titre M… Au lobby gay ! est une allusion claire au mot de Cambronne. Il signifie à ceux qui croient m’avoir tué ou condamné au silence que je ne me rends pas. Plus je subis des attaques injustes et mensongères, plus je me sens libre de leur répondre, en raison du fait que je suis désormais libéré de la la mafia UMP (dixitFillon), de ces lâches et de ces ignorants (dixit Zemmour) qui m’ont trahi parce qu’ils ne connaissaient rien au sujet. Le fait de m’avoir empêché de particier au débat parlementaire sur le « mariage » est un aveu de la duplicité de ce parti sur cette question.

Comment, au quotidien, emmerder le lobby gay ?

Le lobby gay existe. Il a une histoire qui trouve son origine aux États-Unis. On y trouve une curieuse mutation du marxisme où le prolétariat majoritaire exploité par la minorité bourgeeoise est remplacé par un groupe sexuel exploité par l’autre. Ce fut d’abord le féminisme, avec l’idée d’une libération à l’égard de la domination masculine. On comprend le désir de « libération » et d’égalité des femmes, mais on trouve là les prémisses du dérapage gay. L’idée d’une guerre des sexes comparable à la lutte des classes d’abord, puis le recours systèmatique à la sociologie pour réduire tous les comportements humains à n’être que des constructions sociales méconnaissent que le sexe est une donnée naturelle et non sociale. La vie rend les deux sexes indispensables l’un à l’autre. Si la société impose des statuts et des rôles sociaux distincts aux sexes, c’est la nature qui explique l’existence d’une identité sexuelle physique, physiologique, hormonale et donc en partie psychologique. Nier cette évidence au nom d’une revendication mène du savoir à l’idéologie. Celle-ci va glisser vers l’absurdité qui consiste à nier la réalité du sexe au profit de celle de l’orientation sexuelle. Que des personnes ayant un comportement sexuel manifestement contraire à la finalité naturelle de la sexualité et ultra-minoritaire puissent penser que ce comportement est « inné », qu’il est présent dans le monde animal, pour en arriver à considérer le comportement le plus répandu comme l’expression d’une insupportable domination sociale est une subversion du bon sens qui devrait faire rigoler la terre entière. Tel n’est pas le cas. J’entends encore ce benêt de Chatel nous parler de l’idéologie du gendercomme étant une théorie scientifique. Comment le lobby est-il parvenu à ce résultat ? En employant une méthode mise au point dans les années 80 par deux universitaires gays, Madsenet Kirk. Réduire les adversaires au silence en les diabolisant, séduire les indécis par la victimisation, diffuser l’exemplarité de gays célèbres, l’image positive du milieu gay, multiplier les associations et les vecteurs afin d’exercer une pression physique, morale, psychologique et culturelle ont conduit à une véritable intoxication idéologique de notre société. Celle-ci a permis au lobby de livrer toute une série de batailles victorieuses contre un ennemi divisé, désarmé et culpabilisé.

« L’extraordinaire mobilisation de ces derniers mois est une victoire plus importante que l’apparente défaite. La gauche ne s’y attendait pas. La prétendue « droite » non plus. Il ne faut pas s’arrêter. »

Il faut renverser ces armes. Montrer d’abord l’absurdité de cette idéologie, son ridicule, et rendre ceux qui l’acceptent honteux de leur crédulité, souligner les contradictions d’une totale nullité intellectuelle de cette pensée, son anti-humanime notamment, dénoncer systématiquement les mensonges diffusés et le totalitarisme de ce lobby qui envahit les écrans, les écoles, et ne respecte pas les familles et la liberté de conscience. Pointer les dérapages verbaux sans hésiter à porter plainte. Bergé est un récidiviste dans ce domaine. Rappeler certaines vérités dérangeantes : tant dans l’histoire que dans les faits divers, des contre-exemples à l’iconographie de propagande sont malheureusement offerts. Cibler particulièrement les politiciens de « droite » qui n’ont ni le courage ni l’intelligence de s’opposer à cette entreprise de subversion des valeurs de droite. Mener une campagne constante contre la présence du lobby à droite. Le harcèlement physique et moral a été employé par le lobby, contre moi notamment. Je ne vois aucune raison de s’en priver contre lui.

Quel bilan faites-vous de la mobilisation pro-famille de ces derniers mois ?

L’extraordinaire mobilisation de ces derniers mois est une victoire plus importante que l’apparente défaite. La gauche ne s’y attendait pas. La prétendue « droite » non plus. Il ne faut pas s’arrêter. La présence de nombreux jeunes, les methodes novatrices et intelligentes, l’excès de la répression qui fait des défenseurs non-violents de la famille les victimes de la répression policière d’un État au service d’un lobby et l’absence de démocratie dans le refus d’écoute du gouvernement doivent conduire à continuer le combat, non pas en se reportant sur les échéances électorales ou en se repliant sur les suites, PMA ou GPA, qui sont incertaines, mais en exigeant l’abrogation totale de la loi. L’attitude hautaine d’un gouvernement sectaire, les palinodies récupératrices de l’agence électorale qu’est l’UMP, la corruption et l’incompétence généralisée du monde politique qui conduisent à la calamiteuse situation de notre pays appellent une réponse de nature révolutionnaire, au-delà des partis, et que certains appellent le printemps français. Pour l’instant, il faut dire clairement à tous les candidats : ou vous demandez l’abrogation de la loi ou nous faisons campagne contre vous.

On ne vous a pas beaucoup vu dans les médias mainstream ces derniers mois, y compris en plein débat sur le « mariage » homo. Pourquoi ?

J’étais sans doute le parlementaire qui connaissait le mieux le sujet. Je l’ai traité en amont en m’opposant à toute forme de reconnaissance sociale d’un comportement érotique privé qui ne concerne en rien la politique. La collusion de mes « amis » politiques et de la majorité des médias est parvenue à m’exclure du débat en utilisant le processus totalitaire de la stigmatisation, à travers ce mot absurde d’homophobie, employé de manière excessive. MadameBarjot a cru intelligent d’accepter et d’utiliser ce mot ; elle a exclu d’autorité mon association Famille et Liberté des associations organisatrices…

M… Au lobby gay !, 4,71 euros, Mordicus, juin 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by over - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement

 

 

 

 

Texte Libre