Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 14:48
La sortie bénévole de la Grèce de l’union monétaire aurait été la meilleure issue pour tout le monde, en premier lieu pour la Grèce, a dit le professeur Hans-Werner Sinn, expert en économie et en finances, directeur de deux Instituts d’étude dans une interview à Spiegel-online. Le plan d’assainissement de l’économie grecque présenté par l’UE et le FMI est, à son avis, illusoire. Athènes n’a pas d’avenir dans l’eurozone. Un commentaire de Sergueï Gouk.

Qu’est-ce qui attend la Grèce en cas de sortie de l’eurozone ? Selon le professeur, l’introduction de la drachme simultanément à sa dévaluation rendra les produits grecs d’un tiers plus chers. Les touristes afflueront dans le pays bon marché. Les Grecs riches ayant déposé en Suisse des centaines de milliards d’euros se mettront à investir dans les emplois dans leur pays où les salaires et les prix de l’immobilier sont en baisse.

Les calculs et la logique de l’expert sont impeccables. Or, une question s’impose : a-t-il pris en considération toutes les conséquences d’une démarche aussi radicale ? Au micro l’expert russe l’académicien Alexandre Nekipelov, vice-président de l’Académie des sciences de Russie : 

Il faudra évaluer comment une telle évolution des événements se répercutera sur la situation dans le reste de l’Europe. On ne saurait exclure l’effet domino, en premier lieu au Portugal, en Espagne, en Italie. Il est difficile de prévoir le comportement des investisseurs et des marchés en cas de sortie de la Grèce de l’eurozone. Cela promet des risques sérieux. Beaucoup dépendra de l’évolution de la situation politique, de l’attitude des habitants, des forces politiques dans ces pays envers telles ou telles variantes.

Qu’est-ce qui pousse les leaders de l’UE à imposer leur plan à Athènes ? Il convient d’évoquer les propos du professeur Sinn : « Les Grecs sont otages de Wall Street, des banques et des institutions financières de Londres et de Paris. Pour que l’argent afflue non seulement en Grèce mais dans leurs poches » (fin de citation). Le professeur n’a pas mentionné Berlin mais dans l’ensemble son jugement est exhaustif.

Partager cet article

Repost 0
Published by over - dans ECONOMIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement

 

 

 

 

Texte Libre