Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 15:23
Le Président-Soleil et la Fronde
Photo: EPA voix de la russie.

Nicolas Sarkozy n’a pas froid aux yeux. Au cours de sa carrière politique, le Président de la France a essuyé décidément tant d’esclandres que de nouveaux gros plans sur le résident du Palais auraient du mal à ébranler le moral de ce macho-vainqueur. Carla Bruni et ses photos intimes chipées, coups fourrés de la vente des sous-marins, hospitalisation du fils du Président  avec une indigestion en Ukraine – autant de plâtres balancés à sa figure! Les adversaires de Sarko ne font pas dans la soie et y vont à cœur-joie en s’adonnant au vice des fuites et diffamation organisées. Il est vrai que la France est fatiguée; l’usure du pouvoir se fait de plus en plus sentir et le président sortant, ce «canard boiteux» en empruntant l’expression de nos amis d’Outre-Atlantique essaie de tenir le coup tout en sachant sa cause en perdition. Qu’à cela ne tienne, le Tsar-Nicolas résiste aux mauvais coups et retournements de la fortune mais voilà qu’un nouveau chapitre vient d’être ouvert par ses amis socialistes.

Cette fois-ci le chef d’accusation porte sur le train de vie royal du résident de l’Elysée. Le PS vient de découvrir avec affolement et horreur que le Président de la France a augmenté le nombre de voitures officielles qu’il utilise, que sa note d’essence se chiffre à 325 mille euros et que l’assurance de sa voiture représente quelque 120 mille euros. «L’argent public» de René Dosière, député socialiste de l’Aisne, essaie de passer au crible les postes des dépenses de la première personne de l’Etat français. Et que le bal commence: les socialistes rancuniers ont tout comptabilisé, passé en revue et recensé y compris l’argent claqué pour entretien des roses, image de marque de l’Elysée ou encore 12 mille euros dépensés à titre journaliers en frais de restauration. Il est vrai que Sarkozy ne semble manquer de rien – ainsi il s’est offert un Airbus 330 pour la coquette somme de 260 Millions d’euros  ce qui est – force nous est de constater – par deux fois supérieur par rapport au montant officiel de la transaction rendue officiellement publique.

Ceci dit, se livrer à ce genre de conclusions se résumerait à rendre ses grâces avant le bénédicté, car une raison majeure et quelques arguments secondaires viennent à l’esprit à l’énumération des méfaits financiers du Président sortant. Cette raison là voici. C’est que, à la différence du Luxembourg ou de Monaco, la France est un grand état qui a tendance à le rappeler à ses homologues à tout bout de champ. Ainsi, l’Hexagone se targue d’entretenir une flotte nucléaire, avoir un programme spatial et développer la francophonie à travers le monde. Comme les territoires français et les intérêts du pays sont représentés un peu partout à travers le globe terrestre, la culture et la langue sont considérées comme les arguments encore plus signifiants que, par exemple, la force brute de l’Armée. Le patrimoine national est tel qu’il en ferait pâlir d’envie tous les pays de l’Europe. Et oui, il faut tout de même se souvenir de l’ancienneté et des traditions millénaires de l’Etat. Et maintenant à titre d’expérience académique essayons d’imaginer le Président Sarkozy privé de son avion présidentiel, faisant du vélo pour économiser les frais et rendre heureux son chef-comptable… Imaginons un palais présidentiel dénudé, sans roses, sans soirées de gala et repas officiels… Accepteriez-vous que le Président se met à l’image des amis protestants et occupe une petite maisonnette à la campagne ce qui revient cent fois moins cher par rapport à ‘entretien d’un monument historique habitable ? Poussons le bouchon encore plus loin!

L’exemple d’un Sarkozy qui se mettrait à l’austérité, serait contagieux et suivi par son ami Poutine porté favori dans la course présidentielle russe  – plus de Kremlin impérial avec ses aigles bicéphales ! Faisons voyager les deux chefs avec les avions de ligne en économisant les dépenses en sécurité et annulons définitivement les frais d’entretien d’une résidence présidentielle à la campagne! Les contribuables en seraient transportés de joie. Le peuple applaudirait. Cependant, je ne suis point sûr que les touristes apprécieraient un tel changement. Cela équivaudrait à la fermeture de Versailles ou du Louvre. Le président d’un grand pays, membre permanent du Conseil de Sécurité, obligé de vivre chichement? On est sûr que les grands aussi bien que les petits riraient à gorge déployée. Ceci dit, toutes les économies réalisées coûteraient moins qu’une seule salve d’artillerie d’un porte-avions américains. Pourtant, les manoeuvres de la flotte, elles aussi, ne servent pas à grand-chose. L’argent, pour ainsi dire, est jeté à la mer mais personne ne pense réduire ses frais.

Une autre question se pose. Sarkozy aurai-il fait main basse sur cet argent? L’a-t-il volé? Oui ou non? Est-ce que ces fonds dépensés l’ont été pour agrandir sa fortune personnelle à la Hosni Moubarakou la reine d’Angleterre, pourtant chérie par sa nation? Non, cet argent a été dépensé pour une bonne cause – pouvoir représenter l’Etat français, donner une idée de la grandeur française. C’est que les symboles font tourner le monde et l’Elysée n’échappe pas à la règle générale.

Alors, pourquoi tout ce bruit des commérages éventés? Si ce n’est pour le plaisir de faire baisser la crête à un Sarkozy, candidat de la droite, les socialistes ne devraient pas oublier quelques réflexions bien simples qui viennent automatiquement à l’esprit. Les fonds virés pour achat d’un nouvel  avion profiteront au nouveau Président de la République qui ne serait peut-être pas Sarkozy. Qui plus est, comme François Hollande a toutes le chances de déménager à l’Elysée on voudrait bien le voir répudier son jardinier et brader son avion présidentiel. Enfin, je vois mal un Président de la République avalant ses sandwichs en compagnie d’invités d’honneur. Nous sommes tout de même en France où les traditions de la bonne chère font partie de la culture du pays et traduisent la douceur de vivre et les valeurs de civilisation.

Ainsi, ayant examiné tous les arguments des amis de la gauche avec ses tenants et aboutissant nous ne pouvons que constater que le Président a tout à sa discrétion pour les joies du corps et de l’esprit mais que, en fait, il ne s’agit pas d’une personne physique mais d’un symbole national qu’il soit socialiste ou ressortissant de l’UMP. Le jour où la France a de plus en plus de mal à se reconnaître, le jour où l’on lui fait changer de visage, nous vous demandons de lui laisser une image reconnaissable – celle de notre Président-soleil, bien visible parmi ses pairs onusiens. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement
 

 

 

 

Texte Libre