Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 14:42

Le vice-ministre israélien des Affaires étrangères, Danny Ayalon, a demandé aujourd'hui à Paris que la communauté internationale prépare "une intervention massive" en Syrie, pour éviter "une extension du conflit au Liban et en Irak". "Plus on attend, plus il y aura de chaos et de victimes. Il n'y a pas grand chose qu'Israël puisse faire, c'est au peuple syrien, à l'Occident et à la Russie de trouver une solution pour arrêter les massacres", a dit à quelques journalistes Danny Ayalon, lors d'une visite en France.

 

 

"La solution la plus efficace serait une intervention massive de la communauté internationale, sur le modèle de ce qui s'est passé en Bosnie", a-t-il poursuivi, évoquant le déploiement d'une force armée d'interposition.

 

Le 10 juin, le président israélien Shimon Peres avait déclaré qu'il souhaitait la victoire des rebelles en Syrie. (1)

 

 

Pendant qu'Israël appelle à une "intervention massive" en Syrie, le pape Benoît XVI lance aujourd'hui un appel à la cessation de toutes violences en Syrie, on voit la différence. La Syrie, où dit-il un "conflit généralisé" menace, qui pourrait "avoir des conséquences fortement négatives pour le pays et toute la région" et demande que "ne soit épargné aucun effort" de la communauté internationale pour la paix.

 

 

"Que notre prière, notre engagement et notre fraternité (...) aident les Syriens à ne pas perdre la lumière de l'espérance en ces moments d'obscurité", a ajouté le pape, formulant le voeu que "Dieu donne la sagesse du coeur à ceux qui ont des responsabilités, afin que cessent toute effusion de sang et la violence qui apporte seulement douleur et mort".

Il élève "aussi un pressant et douloureux appel pour que, face au besoin urgent de la population, soit garantie la nécessaire assistance humanitaire", citant ceux qui ont dû quitter leurs maisons et, pour certains, se réfugier dans les pays voisins.

 

Le christianisme est implanté en Syrie depuis deux mille ans. 7,5% des quelque 20 millions d'habitants sont chrétiens. Les alaouites au pouvoir ont tissé des relations avec eux. Mais les chrétiens craignent un scénario à l'irakienne où ils seraient poussés à partir par l'islamisme radical, si le régime Baas du président Bachar el-Assad devait chuter. Beaucoup le soutiennent pour cette raison.

 

Le conflit syrien oppose en grande partie les deux grandes familles de l'islam, sunnite et chiite --dont font partie les alaouites--. Mais les chrétiens se plaignent d'intimidations, menaces et vexations par certains groupes rebelles islamistes. (2)

 

Le patriarche catholique melkite Gregoire Laham a dénoncé l'utilisation de chrétiens comme boucliers humains, d'enlèvements nocturnes, de rançons allant jusqu'à 200 000 dollars pour le rachat des confiscations des maisons, leur dynamitage, des incursions armées de sunnites dans les quartiers catholiques. Le patriarche Grégoire III Laham a rencontré le pape Benoît XVI le 15 Mars dernier pour lui parler de la crise syrienne.

 

On sait que les "rebelles syriens" sont en réalité une alliance hétéroclite d'islamistes radicaux et de mercenaires étrangers infiltrés depuis les frontières israélienne, turque, jordanienne et Libanaise. Le 20 mai 2012, Monseigneur Tournyol du Clos Archimandrite Grec-Catholique Melkite a publié un texte dans lequel il dénonce une "'importation étrangère" du conflit et une campagne de "déstabilisation sanguinaire et systématique par des aventuriers qui ne sont pas syriens". On y apprend de la bouche d'un militaire syrien en poste au sud du pays, que les "rebelles syriens" faits prisonniers, se révèlent être des libyens, des libanais (mercenaires sunnites de Saad Hariri), des qatari, des saoudiens, des Al Qaeda, que beaucoup d'entre eux ne parlaient pas l'arabe, mais étaient des afghans, des français, des turcs" (sic)...

 

 

Sources:

 

(1) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/06/21/97001-20120621FILWWW00671-syrie-une-intervention-massive-israel.php

(2) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/06/21/97001-20120621FILWWW00663-le-pape-benoit-xvi-evoque-la-syrie.php

 

Jeudi 21 juin 2012 4 21 /06 /Juin /2012 23:59

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a donné une sorte de coup d'envoi lors du conseil des ministres : "Le gouvernement lance aujourd'hui l'opération de rapatriement de milliers d'infiltrés." Cette politique d'expulsion de fait - qui a été baptisée "retour à la maison" - sera conduite "de façon humaine, selon la tradition juive", a-t-il assuré.

 

Mais Eli Yishai, ministre de l'intérieur et chef du parti ultraorthodoxe Shass, a redit que l'expulsion de 700 à 1 500 Soudanais du Sud est "une goutte d'eau". Le vrai problème, a-t-il confirmé, ce sont les Erythréens et les Soudanais, et, au-delà, l'ensemble des quelque 60 000 réfugiés africains entrés illégalement en Israël : il a bon espoir de "les expulser tous".


Mais cette politique a ses limites : ces derniers jours, plus de 350 Africains ont été arrêtés, notamment à Tel-Aviv et Eilat, et transférés à la prison de Saharonim, près de la frontière égyptienne. Parmi eux, de nombreux Ivoiriens. La communauté ivoirienne, forte d'environ 2 000 personnes, vient de perdre la "protection collective" dont elle bénéficiait jusque-là. Ce qui veut dire qu'après les Soudanais du Sud, elle est la deuxième sur la liste.

 

Dans le parc Lewinsky, les rangs des dormeurs sont plus clairsemés depuis quelques jours : mieux vaut s'entasser dans les abris qui se sont ouverts dans les quartiers de Neve Shaanan et Hatikva, que de risquer un coup de filet. Depuis cinq ans qu'il est arrivé en Israël, Abdel Ahmed Youssef, originaire du Darfour, a pris le nom de "Guy", pour mieux s'intégrer. Il est âgé de 24 ans, son anglais est parfait, il travaille dans un hôtel, mais sa confusion est grande : il revendique un statut de réfugié politique, tout en sachant que celui-ci est accordé avec parcimonie en Israël. Selon Sigal Rosen, 157 demandeurs d'asile ont pu en bénéficier depuis... plusieurs dizaines d'années.

 

Le gouvernement israélien ne fait pas le tri entre réfugiés politiques et réfugiés économiques... Mais le dispositif gouvernemental ne s'arrête pas là : la Knesset, le Parlement israélien, doit se prononcer dans les prochains jours à propos d'une loi étendant de deux à cinq ans la peine de prison qui pourra être infligée aux employeurs ayant embauché des immigrés illégaux.

 

Avec ce texte, une politique d'expulsion et de détention drastique, et l'accélération de la construction de la barrière de sécurité le long de la frontière avec l'Egypte, Israël s'efforce de mettre en place un dispositif dissuasif à l'encontre des immigrés africains.

 

La municipalité de Tel-Aviv se déclare dépassée par les proportions prises par l'immigration illégale. "Le gouvernement ne nous fournit aucune aide financière, et même si je n'approuve pas la manière avec laquelle cette situation est gérée, je dois reconnaître qu'avec une population immigrée qui dépasse 40 000 personnes, nous avons atteint nos limites", constate Assaf Zamir, l'adjoint au maire chargé de ce dossier.

 

La ville finance des écoles et des jardins d'enfants pour la population africaine, mais cette charge est devenue lourde, et Assaf Zamir parle de "bombe sociale à retardement". Dans les quartiers de Neve Shaanan et Hatikva, des comités de résidents se sont organisés. Même si leurs porte-parole semblent grossir le trait, leur exaspération n'est pas feinte : "La sécurité de nos enfants est menacée, le niveau de saleté et les déprédations se sont accrus, les Africains prennent des emplois qui devraient revenir aux Israéliens ; la peur est entrée dans nos maisons, et les femmes seules n'osent plus sortir", assure Dina Emouna, qui habite Hatikva depuis trente ans.

 

 Source: http://www.lemonde.fr/international/article/2012/06/21/en-israel-les-expulsions-d-immigres-africains-illegaux-ont-commence_1721712_3210.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement
 

 

 

 

Texte Libre