26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 18:04

Après Céline, Aragon ?

 Bernard Antony :

Aragon "Monsieur Serge Klarsfeld a obtenu du ministre de la culture Frédéric Mitterand que, bien qu’il ait été un très grand écrivain, Louis-Ferdinand Céline soit retiré de la liste des célébrations nationales.
Mais est-il possible alors que l’on puisse tolérer que des rues et des places et des lycées et des collèges puissent encore porter le nom de Louis Aragon ?

Staline-mort-humanite_1195206828 Ce dernier fut quelquefois à ses heures un délicat poète et un romancier de talent. Mais il fut tout au long de sa vie un atroce laudateur de toutes les abominations et exterminations communistes. Véritable crapule stalinienne, honoré pour sa servilité, il n’était pas seulement le thuriféraire du gigantesque assassin du Kremlin mais il hurlait à la mort, il en rajoutait de la manière la plus vomitoire qui fut.

Alors qu’à la Loubianka, siège de la Tchéka et de ses appellations successives en NKVD, G.P.U. (Guépéou), puis KGB, on torturait, on « liquidait » des centaines de milliers de victimes (et au final, chiffre russe officiel : cinq millions d’assassinés) Aragon écrivait : « J’appelle la terreur du fond de mes poumons » (La révolution surréaliste – 1925). Cette crapule bolchevique confirmait cette aspiration sanguinaire : « L’éclat des fusillades ajoute au paysage une gaieté jusqu’alors inconnue : ce sont des ingénieurs et des médecins qu’on exécute. » (Front rouge – 1930) (...)
Stalin-hitler1 Mais alors que Céline fut pendant longtemps un réprouvé et un maudit, Aragon, lui, se vautrait dans les palaces et les honneurs. Avec le manque total de vergogne qui le caractérisait, François Mitterand le décora lui-même de la légion d’honneur le 19 novembre 1981.
On attend maintenant pour le moins de Frédéric Mitterand, de l’ensemble du gouvernement et des collectivités que Louis Aragon qui, pendant un demi siècle, mit son talent au service des crimes contre l’humanité du communisme soit banni de l’honneur public des rues et des édifices et que nul négationnisme de son abjection n’entrave la nécessaire révision de la manière dont on l’évoque dans les livres scolaires."
Autres réactions:

Céline va avoir des lecteurs

 Me Trémolet relate le censure dont fait l'objet Louis-Ferdinand Céline. Extrait :

C "C’est un géant de la littérature française que la République s’apprêtait à célébrer, cette année, pour le cinquantenaire de sa mort, lorsque patatras, le censeur de la même République, gardien de l’ordre moral et de la mémoire officielle, signala aux autorités un peu oublieuses qu’il était impossible de célébrer Louis-Ferdinand Céline. Incontinent, le petit doigt sur la couture du pantalon, Frédéric Mitterrand, ministre de ladite République, obtempéra aux remontrances du grand-prêtre et annonça officiellement que la République ne célébrerait pas Louis-Ferdinand Céline. Au pilon les dix ou vingt mille exemplaires tout frais imprimés du catalogue des célébrations ! Censure oblige. La nouvelle liste paraîtra, à quatre cent quatre-vingt-dix-neuf noms, à moins qu’il n’en ait trouvé un autre pour remplacer le géant disparu. Plus de célébration officielle pour Bardamu ! Ouf ! Merci Klarsfeld ! Qu’allait-on mettre Céline dans ce catalogue de gens bien sous tous rapports ? Et puis surtout, que signifiait cette décoration posthume à un homme qui fuyait, comme la peste, les honneurs et les décorations ? Son biographe, François Gibault, grand avocat, grand lettré et homme de bien, a dit les mots qui s’imposaient : «C’est on ne peut plus célinien. Un jour il a le Goncourt, la semaine suivante il ne l’a plus ; un jour Jack Lang classe sa maison, le lendemain, un préfet la déclasse. Céline n’aimait pas les honneurs, les commémorations – c’est un franc-tireur. La seule chose qui compte, c’est qu’il ait des lecteurs.»

L Et des lecteurs, il va en avoir dix fois plus, car d’autres ont haussé le ton, avec moins de sang-froid. Henri Godard, professeur émérite à la Sorbonne, s’est indigné : «C’est une forme de censure !» Comment dire autre chose ? Quant à Fréderic Vitoux, de l’Académie française, il déclare : « Retirer le nom d’un catalogue, c’est aussi vain que Staline faisant effacer les photos des dirigeants communistes qu’il n’aimait pas… » Voici donc Klarsfeld revêtu de l’uniforme stalinien, censeur détesté par la république des lettres. Philippe Sollers, de son côté, a aussi donné de la voix… et ce n’est pas fini… les radios, les télés, et les quotidiens. L’affaire Céline recommence. Et du bon côté, cette fois. Merci Klarsfeld.

Qui sont les cinq cents que la République célébrera ? Vous le savez ? Moi non plus ! Mais le seul connu, le déjà célébré plus que les autres, sorti du lot, c’est le cas de le dire, c’est Céline. [...] C’est bien célinien cette affaire. Car, à quoi se résume l’histoire ? La République décide de célébrer Céline parce qu’il est un grand écrivain. Klarsfeld proteste en disant que, même si c’est un grand écrivain, on ne peut pas le célébrer parce qu’il était antisémite. La République obtempère. Bien. Mais la république des lettres, elle, se dresse contre cette censure, la déclare «stalinienne», et dit, avec Frédéric Vitoux, de l’Académie française, que si Céline «a écrit des horreurs, il est l’un des plus grands écrivains français». Voici donc que cette qualité-là, «l’un des plus grands écrivains français», l’emporte sur les horreurs ! Comme pour Voltaire, et pour Balzac, et pour tant d’autres, qui ont écrit des horreurs – et pas seulement sur les juifs – mais qui sont dans le cercle – du purgatoire ou du paradis ? surtout pas de l’enfer – des plus grands écrivains français. Klarsfeld a fait un pas de trop, le pas qu’il ne fallait pas… il n’a pas vu, pas senti, pas imaginé… ce que c’était, en France, dans la république des lettres françaises, que d’être l’un des plus grands écrivains français !"

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : lareinfodujour93.fr
  • lareinfodujour93.fr
  • : Informations et rèinformations.Des conseils de lecture.
  • Contact

La république n'égalera jamais la royauté.

Recherche

information

 

    

  

      SITE "faitdiversFrance":

  http://faitdiversfrance.wordpress.com

 

Des images contre l'avortement

 

 

 

 

Texte Libre

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog